Un festival sucré pour célébrer le savoir autochtone

L'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) de Prescott-Russell invite la population à se lancer à la découverte du sirop d'érable, dans le cadre de son premier Festival de la cabane à sucre.
Une série d'activités culturelles et traditionnelles seront présentées le 26 mars, à la ferme Drouin de Casselman.
«L'objectif est de faire vivre aux gens le legs de la cabane à sucre, surtout avec une composante autochtone, puisque ce sont eux qui ont montré aux Français comment utiliser la sève pour le sirop d'érable», explique Nathalie Ladouceur, présidente de l'ACFO de Prescott-Russell.
La ferme Drouin accueillera notamment les animateurs autochtones Pierrette et Archie Martin. Le couple racontera l'histoire de la fabrication du sirop d'érable et des traditions autochtones. Plusieurs artistes francophones divertiront les visiteurs tout au long du festival, tels que le chanteur folklorique Louis Racine et Les Pourquoi pas?, la conteuse Carole Pagé, ainsi que Brad Lafortune qui fera giguer la foule. Un coureur des bois incarné par Éric Charbonneau sera aussi sur place pour la cuisson de la sève à l'extérieur.
De son côté, l'artiste Louise Vien fera une démonstration de tissage d'une ceinture fléchée. Une exposition d'artisans proposant des oeuvres liées au sirop d'érable et aux traditions autochtones sera aussi présentée.
Toutes les activités sont gratuites, à l'exception du buffet de cabane à sucre, pour lequel il faut réserver auprès de la ferme Drouin.
Volet scolaire
Le Festival de la cabane à sucre de Prescott et Russell comprend également un volet scolaire pour les élèves du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CÉPEO) et du Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO).
Les 30 et 31 mars, les élèves visiteront la cabane à sucre Bean Town Ranch à Plantagenet et à la Sucrerie du ruban à Ste-Anne-de-Prescott.