Environ 200 personnes ont applaudi la décision du conseil de La Nation, lundi soir.

Un dôme et un centre communautaire pour Limoges: La Nation dit oui

Les applaudissements d'environ 200 personnes ont retenti, lundi soir, à Limoges lorsque le conseil municipal de La Nation a voté en faveur du projet de dôme sportif et de centre communautaire.
Le projet évalué à environ 4,7 millions $ devrait donc être construit durant l'été par la compagnie Saint-Joseph Developments dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP). 
La résolution visant à signer une entente pour la construction avec la compagnie a été proposée par le maire de la municipalité de La Nation, François St. Amour. 
« J'ai proposé cette résolution ce soir parce que ça fait plus d'un an qu'on discute de ce projet et je veux qu'on avance. Il faut donner notre position aux promoteurs du projet », a souligné le maire.
Le conseiller Francis Brière a pour sa part appuyé le vote en remettant une pétition signée par environ 1600 résidents de La Nation en faveur du projet.  
« On voit que le village de Limoges et les villages avoisinants veulent d'un tel projet », a indiqué M. Brière.
Seul le conseiller Michel Laflèche a voté contre le projet. Il déplore, entre autres, qu'à la suite des appels d'offres pour un PPP une seule compagnie ait soumissionné. Il ajoute également que les coûts seront vraisemblablement plus élevés à la fin puisque les services d'eau et d'égouts doivent être prolongés. Le conseiller craint également les risques. 
« C'est un bien beau projet, mais on ne connaît pas tous les détails. On va payer pour ce projet-là et on ne sait pas si le partenariat avec la compagnie va être viable à long terme », a-t-il fait valoir. 
S'étendant sur environ 80 000 pieds carrés, le dôme comprendrait trois terrains de soccer à gazon artificiel ainsi qu'un terrain pour d'autres sports comme le hockey-balle et le patin à roulettes. 
Le centre communautaire, d'une superficie d'environ 16 000 pieds carrés, comprendrait deux étages pouvant accueillir jusqu'à 300 personnes. Le premier étage offrirait notamment des équipements d'entraînement, une cafétéria, une aire de détente ainsi qu'un vestiaire. Une salle de réception serait aménagée au deuxième étage. 
En plus de la construction, la compagnie Saint-Joseph Developments sera responsable de la gestion du dôme et du centre communautaire en plus de générer les revenus.  
« Il reste encore des détails à régler avec la municipalité, précise A. J. Plant, copropriétaire de Saint-Joseph Developments. On veut s'assurer qu'on a un produit qui est bien fait et qui peut offrir tous les services possibles pour accommoder la communauté ». 
La municipalité paiera environ 250 000 $ pour l'hypothèque pendant 25 ans. Cette dépense est  en grande partie associée au centre communautaire qui représente environ 70 % de la totalité des coûts du projet.
Si tout se déroule comme prévu, le dôme pourrait être prêt d'ici le mois de novembre. Le centre communautaire pourrait être inauguré vers le printemps de 2018.