Sur la photo, on retrouve les bénévoles Winston McLeod et Marc Desjardins, le conseiller municipal Francis Brière ; Stéphanie McLeod, de la Ligue de balle 3 Pitch ; Carolyn Bourque du Comité de récréation de Limoges ; François Sigouin du Comité de citoyens de Limoges et Brian Young, bénévole.

Un deuxième terrain de balle pour Limoges

Les résidents du village de Limoges auront désormais deux options de terrain pour jouer au baseball. La municipalité de La Nation a procédé à l’ouverture officielle d’un deuxième terrain de balle au parc Rodolphe Latreille.

Le projet a pu voir le jour entre autres grâce à une subvention de l’ordre de 35 700 $ issu du Programme d’infrastructure communautaire Canada 150, de FedDev Ontario. Le projet est une initiative de la Ligue de balle 3 Pitch, qui accueille cette année plus de 170 joueurs dans ses programmes de baseball et T-ball.

La Ligue de balle 3 Pitch, le Comité des citoyens de Limoges ainsi que Comité de récréation de Limoges ont d’ailleurs versé un don de 18 500 $ pour la réalisation du terrain.

« C’est un bel exemple de ce qu’il est possible d’accomplir lorsqu’une communauté unit ses efforts pour améliorer les installations récréatives de son voisinage », a déclaré le maire de la Nation, François St-Amour.

Le financement de FedDev a notamment été utilisé pour installer les lumières, construire des toitures au-dessus des bancs des joueurs et remplacer la terre du champ intérieur avec du sable et de la poussière de pierre.

Un complexe sportif à l’étude
Par ailleurs, la municipalité de la Nation a récemment lancé des demandes de proposition pour l’élaboration du projet de complexe sportif à Limoges.

D’ici trois mois, la municipalité devrait être en mesure d’embaucher une firme qui se chargera à la fois du design ainsi que de la construction de l’édifice.

« Il y a un montant d’environ 200 000 $ qui est prévu au budget pour entamer le projet », a affirmé François St.-Amour. Celui-ci précise que le projet n’ira certainement pas de l’avant cette année comme envisagé au départ.

Si tout se déroule comme prévu, une pelletée de terre est souhaitée pour l’automne 2019.