« Pour les octrois, ça prend quelqu’un qui fait ça à plein temps », a souligné le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine.

Un dénicheur d’octrois pour Casselman ?

Outre les revenus d’impôt foncier, les municipalités s’appuient en grande partie sur des subventions gouvernementales pour financer, en partie, leurs projets d’immobilisation. C’est ce qui a poussé le conseiller de Casselman Marcel Cléroux à suggérer l’embauche d’une personne chargée des demandes de subventions pour la municipalité.

Le conseiller en a fait la suggestion lors de la réunion municipale, mardi. Selon lui, les demandes de subventions nécessitent un employé à temps plein. 

« Déjà, il y a plusieurs années, nous avions une personne qui ne faisait que ça, et qui était payée à la demande. On devrait peut-être inclure quelque chose au budget pour embaucher une personne », a suggéré M. Cléroux. 

Celui-ci a motivé son intervention par le fait que le village de Casselman et plusieurs municipalités des Comtés unis de Prescott et Russell n’aient pas profité d’un octroi du  Programme de développement économique des collectivités rurales, dont la date limite des demandes est le 1er décembre 2017. 

« Pour les octrois, ça prend quelqu’un qui fait ça à plein temps », a souligné le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine. 

Alors que la municipalité s’affaire à préparer le budget de 2018, le conseiller Daniel Lafleur est d’avis que cette embauche n’est pas souhaitable puisqu’il leur faut couper au-delà de 100 000 $ au budget. 

Actuellement, le village est dans l’attente d’une réponse pour une demande d’octroi de près de 1,7 million $ pour des travaux d’amélioration du système de traitement des eaux usées. 

« Pour ce qui est de l’embauche d’une personne, si le conseil le désire, ce sera discuté dans le cadre des délibérations sur le budget », a précisé le directeur général Daniel Gatien. 

LES DATES DU VOTE PAR ANTICIPATION DÉVOILÉES

La Ville d’Ottawa a annoncé mardi les dates du vote par anticipation pour les élections municipales du 22 octobre 2018.

Le vote par anticipation spécial sera ouvert à tous les électeurs  du 4 au 7 octobre 2018.

Le vote par anticipation traditionnel aura lieu le vendredi 12 octobre 2018 dans tous les quartiers de la ville.

Avec Charles-Antoine Gagnon, Le Droit