Guy Desjardins.

Un adversaire de taille pour le maire Guibord

La course à la mairie s'annonce agitée à Clarence-Rockland, dans l'Est ontarien. Le conseiller Guy Desjardins, un opposant coriace au maire Marcel Guibord à la table du conseil, se lance dans la course. L'échevin de Saint-Pascal-Baylon en a fait l'annonce lors d'une réunion publique lundi soir, prenant le conseil par surprise.
« Demain matin (mardi), je ne serai pas à une cour municipale ou une Cour provinciale. Je vais être à l'hôtel de ville de Rockland afin de déposer ma candidature de maire », a-t-il lancé.
Ce dernier faisait référence à une audience à la Cour prévue, mardi, pour le maire Marcel Guibord ainsi que pour les conseillers Guy Félio et Diane Choinière, accusés d'abus de confiance pour une histoire de présumé complot dans le but d'écarter l'ancien directeur général de la Ville.
Le maire Guibord y est allé d'un « Bravo M. Desjardins » en apprenant la nouvelle.
M. Guibord a confié plus tôt au Droit avoir l'intention de briguer un second mandat. Ce dernier n'a toutefois pas encore déposé officiellement sa candidature.
Le torchon brûle entre Guy Desjardins et le maire Marcel Guibord.
Il y a quelques mois, le maire Guibord avait d'ailleurs réclamé la destitution de M. Desjardins de tous les comités sur lesquels il siégeait. Guy Desjardins avait répondu en exigeant la démission du maire Guibord le temps qu'il subisse son procès pour abus de confiance, ce que ce dernier a toujours refusé.
« C'est assez. J'ai décidé de riposter. En me présentant comme maire, je veux passer le message que je n'abandonnerai pas. Ils ne me feront pas abandonner. La population aura le choix », a commenté Guy Desjardins. Le candidat à la mairie a préféré attendre avant de pousser des détails sur sa vision et sa future plate-forme.
Guy Desjardins fait partie de « la veille garde ». Un autre élu du même clan a fait savoir son intention de briguer un mandat de conseiller. Bernard Payer, également à couteaux tirés avec le maire, entend se représenter aux prochaines élections.