Le nouveau maire d’Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin.

Stéphane Sarrazin, le maire transparent d’Alfred-Plantagenet

Le nouveau maire d’Alfred-Plantagenet Stéphane Sarrazin a remporté 55 % des voix lors des élections municipales ontariennes, le 22 octobre dernier. Un nouveau défi qu’il souhaite relever en misant tout sur la transparence et sur l’engagement communautaire.

Natif d’Alfred, Stéphane Sarrazin a toujours ressenti un sentiment d’appartenance fort envers sa municipalité. Engagé au sein de divers organismes à buts non lucratifs et de différents comités, le nouveau maire d’Alfred-Plantagenet trouvait que les résidents n’étaient pas assez au courant des activités du conseil municipal. «Mon but, c’est de rapprocher la communauté à la politique municipale. J’allais à des réunions, et je sentais que les gens qui payent des taxes n’étaient pas au courant de ce qui se passait. Quand venait le temps de prendre des décisions majeures, on n’avait pas la chance de consulter ces citoyens.»

Alfred-Plantagenet: une grande famille à reconnecter

Cette méconnaissance de la population est l’une des raisons qui ont poussé M. Sarrazin à créer la page Facebook «Parlons politique Alfred-Plantagenet». Cette plateforme, qui compte au-dessus de 1 000 membres, a servi d’outil durant la campagne électorale, autant pour les candidats que pour les électeurs. «Mon blogue, c’est l’avenir de la politique municipale. On va pouvoir faire des sondages et mieux communiquer avec les gens.»

Le nouveau maire a l’intention d’améliorer les communications grâce à ce type de plateforme. Il souhaite aussi augmenter la présence de la Municipalité sur les réseaux sociaux, notamment en offrant la possibilité de visionner les réunions du conseil en ligne. «Ça manquait, cette passerelle entre la municipalité et les citoyens, il manquait de communication. On se doit d’impliquer les gens. On le fait avec les membres de nos familles qu’on ne voit pas souvent, c’est-à-dire qu’on prend des nouvelles, on donne des nouvelles. C’est la même chose dans la municipalité, il faut retisser les liens, les gens seront plus impliqués.»

Un tout nouveau conseil

M. Sarrazin est l’un des cinq nouveaux venus qui entament un premier mandat à la table du conseil. Le maire Sarrazin compte se servir de ce nouveau conseil pour faire avancer les choses. Parmi ses priorités, il tentera de s’emparer du plus de subventions possible, notamment pour l’infrastructure. «Il y a tellement de subventions qu’on peut aller chercher, autant pour l’embellissement d’une rue principale, jusqu’aux projets d’infrastructures. Certains villages doivent améliorer leurs infrastructures, car elles sont saturées.»

Le nouvel élu d’Alfred-Plantagenet tient aussi à s’occuper de la sécurité des citoyens. «Il faut faire une bonne analyse. J’aimerais travailler pour la sécurité dans les villages, dont celle des enfants, comme avec les traverses de piétons ou les feux de circulation à Wendover. Ce ne sont pas des choses qui coûtent des millions, mais il faut le faire. En tant que municipalité, on se doit de dépenser intelligemment.»