Pour Carole Lavigne, la directrice du développement économique et touristique, un service de transport en commun intermunicipal deviendra un outil de développement essentiel.

Service de transport intermunicipal dans les CUPR

Grâce à une subvention de 1,5 million $ de la province, les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) mettront sur pied un système de transport en commun intermunicipal.

« On est vraiment content d’obtenir les fonds. Dans les régions rurales, on sait bien, le transport est souvent un problème. On n’a pas nécessairement accès au transport en commun, donc c’est difficile souvent de se mobiliser d’un endroit à l’autre », précise Carole Lavigne, directrice du développement économique et touristique.  

Étalés sur cinq ans, ces fonds proviennent du Programme de subventions pour les transports communautaires du ministère des Transports de l’Ontario. Cette année, le programme comprenait un nouveau volet pour la création de services d’autobus visant à relier les municipalités d’un comté ou d’une région.

Les CUPR font donc partie de 40 des 60 municipalités qui ont été sélectionnées pour des projets pilotes de transport. 

Les appels d’offres seront bientôt envoyés afin de trouver un fournisseur de transport en commun. Pour l’instant, il serait question de minibus offrant une vingtaine de places muni d’un système pour accueillir les passagers à mobilité réduite. Le service serait offert du lundi au vendredi.  

Le public sera également appelé à se prononcer sur les horaires ainsi que sur les trajets qui seraient idéaux pour desservir la région. Des consultations publiques pourraient avoir lieu vers la fin du mois de juin. 

Les CUPR embaucheront également un consultant qui étudiera des services semblables déjà offerts ailleurs. 

Pour Carole Lavigne, un service de transport en commun intermunicipal deviendra un outil de développement essentiel. 

« Il est fort probable que ça va faciliter l’emploi. Le transport en commun a toujours été un obstacle pour des gens qui souhaite s’installer en campagne. Maintenant, ils auront le choix d’un service ici », a confié Mme Lavigne. 

Si tout se déroule comme prévu, le service pourrait être offert dès le mois de novembre. 

500 000 $ pour le transport communautaire

De plus, 15 organismes communautaires des CUPR se partageront une subvention provinciale de 500 000 $ étalée sur cinq ans.

Cette somme permettra aux organismes d’offrir du transport aux personnes à mobilités réduites lors de rendez-vous médicaux.