Sur la photo, on reconnaît Lyle Fair et Ian Gadbois, membres du groupe Ski Heritage Est, Mike Muir, de la Commission de la Capitale nationale, Jean Lepage, membre du groupe Ski Héritage Est, Jim Watson, maire d’Ottawa, Alexa Brewer, membre du groupe Ski Héritage Est, Bob Monette, conseiller municipal, un élève de l’école Cairine Wilson et Tom Macartney, directeur de l’école Cairine Wilson.

Sentier Ski Héritage Est : 8 km de plaisirs d’hiver

Le sentier hivernal Ski Héritage à Orléans a été officiellement inauguré, mercredi dernier.

Plus d’une trentaine de skieurs et dignitaires se sont réunis derrière l’école secondaire Cairine Wilson sur une portion du sentier de huit kilomètres désormais entretenu. 

« Je suis tellement heureux parce que c’est bon pour notre communauté. Ce sentier servira à faire sortir le plus de gens durant l’hiver », a déclaré Jean Lepage, instigateur du projet Ski Héritage Est. 

Le sentier joint le ruisseau de Green au chemin Trim le long de la rivière des Outaouais. La Ville d’Ottawa offre environ 75 % du terrain alors que les 25 % restant sont prêté par la Commision de la Capitale nationale. 

Le projet est évalué à environ 40 000 $. La Ville d’Ottawa a récemment approuvé un financement de 15 000 $ pour la première année. Le sentier peut accueillir à la fois les skieurs, les marcheurs ainsi que les fatbike (vélos à pneus surdimensionnés conçus pour l’hiver). 

« C’est vraiment une très bonne initiative pour le secteur est. C’est une bonne initiative pour la santé physique et surtout, pour profiter du grand air durant les mois hivernaux ici à Ottawa. Vu le nombre de gens ici aujourd’hui pour le lancement, il y a manifestement un grand intérêt pour ce sentier », a déclaré le maire d’Ottawa Jim Watson. 

Pour le reste des sommes requises, le Groupe récréatif organise actuellement une campagne de sociofinancement sur le site gofundme.com. Plus de 4000 $ ont déjà été amassés.  

Le lancement de la piste cette année est la première phase du projet. L’an prochain, le souhait serait de prolonger la piste jusqu’à la marina de Rockliffe ce qui doublerait le sentier à 16 kilomètres.

Outre les résident et visiteur, les élèves de Cairine Wilson sont certes d’heureux bénéficiaires du sentier situé tout près. C’est le cas d’Abigail Lee, une élève de 12e année, qui compte bien parfaire sa technique de ski nordique. 

« Je suis vraiment heureuse que la piste soit enfin ouverte. Ce sera vraiment plus amusant de skier sur cette piste. Ça faisait longtemps que nous l’attendions », a souligné l’élève, membre de l’équipe sportive scolaire, les Wildcats nordik.