Le maire de Casselman, Daniel Lafleur

Ralentisseurs à Casselman: les agriculteurs s’opposent à leur installation

Sur la rue Principale, à Casselman, des ralentisseurs ont été installés pour réduire la vitesse de la circulation.

Un groupe d’agriculteurs s’est opposé à l’installation de quelques-uns de ces ralentisseurs car ils estiment qu’à certains endroits, l’espace est trop restreint pour faire passer leurs véhicules agricoles sans les accrocher.

« Ceci nous cause des inquiétudes puisque les ressorts de ces dispositifs pourraient céder et crever les pneus des véhicules agricoles dont le coût de remplacement n’est pas banal », ont écrit dans une lettre les membres du Comité consultatif de l’Agriculture envoyée au conseil de Casselman.

Dans cette lettre, les membres demandaient que les ralentisseurs qui perturbent la circulation des véhicules agricoles soient retirés.

À LIRE AUSSI: La circulation sera améliorée à Casselman

Le maire de Casselman, Daniel Lafleur, a affirmé en entrevue avec Le Droit que la priorité des élus, « ce sont les résidents ».

Celui-ci préférerait que les agriculteurs empruntent la rue Brébeuf pour contourner la rue Principale.

Selon le président du Comité consultatif de l’Agriculture, Marc Laflèche, il s’agirait d’un pire scénario.

« C’est la rue de l’école secondaire. Ils essaient de réduire la vitesse sur la rue Principale pour le secteur scolaire. Sur les ralentisseurs, il y a un dessin d’écoliers. Ce n’est donc pas une solution adéquate. »

« Le conseil a décidé qu’on restait statu quo avec les ralentisseurs pour le moment », a conclu le maire Lafleur.

Par ailleurs, les maires membres du conseil des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) ont décidé de soutenir le conseil de Casselman dans cette décision. M. Laflèche espérait pouvoir collaborer avec les CUPR et Casselman pour trouver une solution qui plairait à tous.

« Moi, je lâche le dossier. On a essayé de travailler ensemble, mais ça ne donne rien parce que les maires ont décidé de supporter Casselman. »