La forêt Larose s’étend sur plus de 11 000 hectares.

Près d'une centaine d’acres supplémentaires pour la forêt Larose

Scène de plus de 200 kilomètres de routes et de sentiers qui la sillonnent, la forêt Larose, qui s’étend sur plus de 11 000 hectares, vient de voir 94 acres s’ajouter à son arc. Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont fait l’acquisition de cette nouvelle parcelle de terrain.

Le conseil des CUPR a débloqué 237 000 $ du fonds de réserve de la forêt Larose pour l’achat du terrain. L’espace sera réservé à l’ajout de nouveaux sentiers limités à la randonnée et au vélo. Les véhicules tout-terrain (VTT) et les motoneiges n’y auront pas accès. 

« On est très content, parce que c’est une proportion qui offre beaucoup de potentiel récréo-touristique », s’est exclamé le directeur d’urbanisme et de foresterie des CUPR, Louis Prévost.

À ses dires, cette nouvelle section, située à proximité du village de Limoges, dans la municipalité de La Nation, offre un important potentiel de développement économique pour la région. « On aimerait voir apparaître différents commerces, comme des petits restaurants ou des brasseries. Avec le temps, je me suis rendu compte que les gens aiment bien aller prendre une boisson après. Limoges est super bien situé pour ça. »

La forêt Larose jouit d’une bonne croissance en popularité, juge le directeur. Au cours de la dernière année, un compteur a été installé dans une section des sentiers. Entre juin et novembre, l’outil a répertorié environ 13 000 visiteurs. M. Prévost a aussi remarqué que les stationnements sont de plus en plus remplis, depuis quelques années. 

M. Prévost affirme que le développement des sentiers pédestres et cyclables de cette nouvelle section de la forêt permettra un éventuel lien avec les sentiers déjà existants du village. 

Par ailleurs, le secteur attirerait de plus en plus de cyclistes et de randonneurs provenant de Montréal, qui découvrent la région des CUPR par l’entremise de la forêt « facile d’accès et gratuite ». 

M. Prévost souhaite fermement voir la forêt devenir une destination incontournable et, à son avis, elle est en voie de le devenir. L’un de ses principaux objectifs est de relier les deux pôles de Limoges et de Bourget, à Clarence-Rockland.