Tourisme Prescott-Russell recevra plus de 110 000$ pour sa relance, gracieuseté du programme de Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) du gouvernement fédéral
Tourisme Prescott-Russell recevra plus de 110 000$ pour sa relance, gracieuseté du programme de Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) du gouvernement fédéral

Plus de 110 000$ pour la relance régionale de Tourisme Prescott-Russell

Tourisme Prescott-Russell recevra plus de 110 000$ pour sa relance, gracieuseté du programme de Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) du gouvernement fédéral. Ce montant, attribué par l’Association touristique de l’Ontario, sera utilisé pour supporter l’industrie touristique post-pandémie dans la région.

«Nous sommes très reconnaissants d’avoir accès à ces fonds. Les derniers mois ont été très difficiles pour notre industrie et encore plus pour nos entrepreneurs en tourisme. Cet argent va permettre une grande visibilité marketing pour notre région», souligne la directrice générale de Tourisme Prescott-Russell (TPRT), Geneviève Duval. 

Le programme FARR injectera 30 millions de dollars au total à travers l’Ontario pour soutenir les organismes de marketing de destination, comme TPRT. Les fonds serviront à soutenir les efforts marketing pour encourager les visiteurs et l’activité économique provinciale et régionale tout au long du déconfinement. 

«Pour TPRT, cette subvention signifie une relance régionale bien attendue pour notre industrie. C’est la chance de pouvoir mettre de l’avant tous les attraits de la région de Prescott-Russell tout en respectant la distanciation sociale», indique pour sa part Audrey Lizotte, la présidente de l’organisation. 


« Les derniers mois ont été très difficiles pour notre industrie et encore plus pour nos entrepreneurs en tourisme. »
Geneviève Duval

Vers la relance des CUPR

Les Comtés unis de Prescott et Russell travaillent également activement sur un plan de relance efficace adapté aux besoins des différentes municipalités. «On a jumelé toutes nos études, nos recherches, avec les huit municipalités à élaborer le plan de relance afin de poser les pour et les contre de la COVID», a indiqué la directrice du Développement économique et touristique des CUPR, Carole Lavigne, lors d’une réunion du comité cette semaine.

Rappelons qu’un sondage, mené par le comité de Développement économique et touristique des CUPR au début du mois de mai dernier, avait indiqué que 62% des entreprises interrogées ont affirmé que la COVID-19 avait créé une situation difficile pour le maintien de leurs opérations.

Basé sur ce premier sondage, le plan de relance actuel présenté par le comité n’est qu’une ébauche, ajoute Mme Lavigne. «Nos actions vont être réactives basées sur des données probantes parce que la situation est en constante évolution. Ça change tellement vite, on peut continuellement [adapter] les solutions et les actions». 

Le plan de relance final se basera donc également sur un deuxième sondage qui sera effectué au cours des prochaines semaines, pour mieux représenter les besoins du milieu. «Les entreprises ont paniqué lorsque cette pandémie est arrivée et qu’il fallait fermer. Les programmes de subvention qui étaient annoncés tous les jours c’était trop. Quand tu es en situation de crise ou de panique, tu ne veux pas prendre le temps de lire le programme et de dire ‘’comment ça va fonctionner pour moi’’. On a apporté beaucoup de support moral et d’information pour les différentes subventions.»