Plus personne n'est hospitalisé aux soins intensifs dans l'Est ontarien.
Plus personne n'est hospitalisé aux soins intensifs dans l'Est ontarien.

Pas de nouveau cas et plus personne aux soins intensifs dans l’Est ontarien

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) ne rapporte encore une fois aucun nouveau cas positif de la COVID-19 sur son territoire mercredi.

Le bilan se chiffre toujours à 149 cas.

Plus aucun cas ne se trouve également hospitalisé aux soins intensifs. «C’est la bonne nouvelle du jour», indique le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis. Toujours trois personnes demeurent cependant à l’hôpital.

Les résultats des tests effectués mardi à la maison de soins de longue durée St-Viateur à Limoges devraient quant à eux être connus d’ici 24 à 48 heures, indique par ailleurs le médecin. Rappelons qu’une éclosion avait été déclarée en début de semaine lorsqu’un employé de l’établissement a reçu un résultat positif au virus. Il demeure asymptomatique, mais tous les résidents et les employés de l’endroit ont dû être testés de nouveau par mesure préventive. Le Dr Roumeliotis ajoute cependant que même si tous les résultats des nouveaux tests sont négatifs, il doit tout de même s’écouler 14 jours avant d’officiellement pouvoir classer l’éclosion comme terminée. «Des gens peuvent développer des symptômes dix jours après avoir été en contact. Advenant qu’il n’y ait pas de nouveaux cas, il faudra attendre toute la période avant qu’on puisse dire que c’est résolu. Ce n’est pas aussi simple que de s’assurer que le seul cas à date soit guéri.»

Le BSEO indique être constamment en contact avec les autres maisons de soins afin de s’assurer qu’elles soient toujours à l’affût de nouveaux cas. «Notre directive actuellement est de s’assurer que les employés sont testés sur une base régulière». Le Bureau souligne également se présenter sur les lieux ou appeler les maisons de soins fréquemment pour s’assurer qu’elles ont le matériel ou les travailleurs pour faire face à une éventuelle éclosion.