Avec un don de 12 000$ de la COOP d’Embrun, le projet du monument de la Francophonie d’Embrun a récolté 330 000$.

Monument de la Francophonie d'Embrun: campagne réussie

La campagne de financement en vue de la construction du monument de la Francophonie d’Embrun connaît un très grand succès.

La Coop d’Embrun a remis, mercredi, un chèque de 12 000 $ au porte-parole du comité de planification, Daniel-Pierre Bourdeau.

Le comité de planification du monument a non seulement atteint l’objectif fixé de 300 000 $, mais il l’a surpassé avec un montant de 330 000 $ récolté jusqu’à présent.

Le thermomètre situé à côté de la caisse populaire Nouvel Horizon d’Embrun, site du futur monument, a donc explosé.

Il s’agit en effet d’un bond important pour un projet qui souhaitait à l’origine amasser environ 200 000 $.

« On voulait être un peu plus modeste au début. Après réflexion au sein de l’équipe, des gens ont vu plus loin et ils ne se sont pas trompés », a souligné M. Bourdeau.

De son côté, Lorraine Dicaire entrevoyait également le montant de 300 000 $ comme un sommet déjà difficile à atteindre.

« Notre objectif ultime était de 300 000 $ et déjà ça semblait au départ un très gros montant. Nous avons travaillé très fort, mais la communauté était avec nous et a travaillé aussi fort. Le mot s’est passé de famille en famille. Tout dépendait de la communauté », a souligné Mme Dicaire.

Selon Claude Grégoire, président du Club Richelieu d’Embrun, organisme instigateur du monument, la communauté s’est vraiment ralliée derrière le projet au début de l’année.

« Disons qu’après les Fêtes, nous avons eu un peu de difficulté. Ça avançait un peu plus lentement, mais ça a rebondi et les gens ont embarqué. C’est vraiment plus que ce qu’on anticipait », a-t-il affirmé.

Plus de plaques commémoratives

Puisque l’objectif a été dépassé, le monument sera adapté afin d’accueillir des plaques commémoratives supplémentaires. Il y aura donc plus d’espace pour les gens qui aimeraient voir leur nom gravé sur le monument.

Pour l’instant, la date précise pour une première pelletée reste à déterminer. Celle-ci aura toutefois lieu au mois de mai, lorsque le temps sera idéal.

La communauté sera ensuite invitée à l’inauguration officielle qui se tiendra le 25 septembre prochain, soit lors de la Journée des Franco-Ontariens.

La campagne de financement se poursuivra jusqu’au 30 juin. Selon Daniel-Pierre Bourdeau, il est tout probable que le montant total de la campagne atteigne 350 000 $.