Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH)
Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH)

Médecin accusé de meurtre: la comparution de Brian Nadler encore reportée

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Accusé du meurtre d'un patient octogénaire à l'Hôpital général de Hawkesbury (HGH), le médecin Brian Nadler a vu sa comparution être une nouvelle fois reportée.

M. Nadler a brièvement comparu mardi après-midi en visioconférence au palais de justice de L’Orignal, dans l’Est ontarien, avant que la séance ne soit encore une fois ajournée. Sa deuxième comparution avait été initialement fixée au 6 avril dernier. Elle n’avait finalement duré que quelques minutes.

La divulgation de la preuve a de nouveau été la raison évoquée dans ce deuxième ajournement, alors que l’enquête se poursuit.

Plusieurs décès suspects

Le Dr Brian Nadler fait face à un chef d’accusation de meurtre au premier degré en lien avec le décès d’Albert Poldinger, un Québécois de 89 ans, patient de l’HGH. ILe Dr Nadler demeure  détenu.

L'accusé, Dr Brian Nadler

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) s’était rendue à l’HGH le 25 mars dernier en lien avec plusieurs décès suspects rapportés à l’établissement hospitalier. Au total, ce sont cinq décès qui seraient toujours sous enquête, mais les autorités refusent d'en préciser le nombre.

Bien que les examens post-mortem soient complétés, les analyses et les rapports toxicologiques du Bureau du coroner en chef et du Service de pathologie judiciaire de l'Ontario pourraient prendre plusieurs mois avant d’être terminés. La PPO avait indiqué le 8 avril dernier qu’il pourrait s’écouler des mois avant d’obtenir les conclusions de l’enquête.

«Innocent»

À la suite de la première comparution de son client, le 26 mars, l’avocat de Brian Nadler avait indiqué que l’accusé clamait son innocence.

Le Collège des médecins et des chirurgiens de l’Ontario a suspendu le permis de pratique de M. Nadler lorsqu’il avait été mis au parfum des accusations qui pesaient contre lui. Ses droits à l’HGH ont également été révoqués.

Brian Nadler doit comparaître de nouveau, toujours au palais de justice de L’Orignal, le 4 mai prochain.

***

À LIRE AUSSI: