Le maire de Clarence-Rockland, Marcel Guibord, s'est dit heureux de la hausse de 3,5% votée hier. «Certaines personnes, moi y compris, avaient peur que l'augmentation soit plus grande que cela. »

Marcel Guibord songe à un casino à Clarence-Rockland

La Ville d'Ottawa a manifesté son intérêt, mais la Cité de Clarence-Rockland semble elle aussi désireuse d'être à la table pour disputer la partie qui déterminera où sera construit le futur casino de la grande région de la capitale nationale.
Marcel Guibord, accompagné du directeur général de la Cité de Clarence-Rockland, a tenu à assister à la consultation publique offerte par la ville d'Ottawa, mardi soir, au cours de laquelle le pdg de la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) est venu faire une opération séduction.
À l'issue de la rencontre, Marcel Guibord a qualifié « d'intéressantes », les propositions faites par l'OLG. « Nous étions curieux de savoir jusqu'où il y aurait un intérêt à faire quelque chose. Un casino amène beaucoup de dollars en plus de faire travailler beaucoup de monde. Ayant un accès à la rivière - des Outaouais - c'est une façon d'attirer les gens du Québec et de garder ici les gens de chez nous », a commenté le maire de Clarence-Rockland, Marcel Guibord, à la sortie de la rencontre.
Si le maire a démontré une ouverture, Marcel Guibord ne se fait pas d'illusion.
« Qu'il y ait un casino à Clarence-Rockland plutôt qu'à Ottawa... je ne crois pas. Je pense que la seule raison qui nous serait favorable serait notre proximité à la rivière », a-t-il dit.
M. Guibord estime qu'il est encore prématuré pour amener la discussion à la table du conseil.
« Mais nous sommes en train d'y penser », a affirmé le maire.