Liette Valade est directrice générale de l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) de Prescott-Russell

L'Ordre de la francophonie s'agrandit

La 19e édition du Banquet de la francophonie de Prescott-Russell soulignera l'apport de cinq personnes et d'un organisme à la francophonie, le 8 avril prochain, à Embrun.
L'Ordre de la francophonie de Prescott-Russell accueillera Judith Parisien, Francine Poirier, Gary Barton ainsi que l'organisme Centre de leadership et d'évaluation (Le Clé). Julianna Thomas et Geneviève Éthier seront honorés du Prix Jeunesse Thomas-Godfroy. 
«Après maintes délibérations et discussions, le comité a fait les choix de six personnalités, chacune digne de mentions pour leur contribution», a souligné Liette Valade, directrice générale de l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) de Prescott et Russell.
Native et résidente d'Alfred, Judith Parisien est une femme engagée auprès de la communauté depuis plus de 35 ans. Elle est fondatrice et directrice générale du Phénix, un organisme qui oeuvre à l'inclusion et à la pleine participation des personnes francophones en situation de handicap. 
Depuis sa retraite de l'éducation en 1998, Francine Poirier ne cesse de multiplier ses gestes d'engagement, que ce soit à la présidence de Retraite en action, de la Fédération des aînés et des retraités francophones de l'Ontario ou à titre de membre de différentes associations à caractère francophone. 
Lorsqu'il oeuvrait en éducation de 1965 à 1998, Gary Barton se faisait toujours un devoir de communiquer avec les élèves et les membres de son personnel dans la langue de leur choix. Aujourd'hui, c'est sur la scène politique, à titre de maire du canton de Champlain et président des Comtés unis de Prescott et Russell, qu'il continue de se démarquer auprès de la population par son engagement et sa contribution envers la promotion de la langue française. 
Enfin, Le CLÉ est un organisme sans but lucratif voué au développement et à l'épanouissement de la francophonie dans la région de la région de Prescott et Russell, en Ontario et au pays. Reconnu pour son expertise des communautés francophones, il accompagne les organisations dans leur développement et contribue ainsi au bien-être des communautés en situation minoritaire.
Prix jeunesse Thomas Godfroy
Née à Port Alberni, en Colombie-Britannique, Julianna Thomas habite à Hawkesbury depuis 2006. Diplômée de l'école secondaire régionale catholique de Hawkesbury en juin 2016, elle a fait preuve d'un leadership hors du commun envers la francophonie. Originaire de l'Outaouais, Geneviève Éthier se joint au Centre du patrimoine de Plaisance, comme conceptrice d'activités à caractère théâtral. Depuis 2004, Geneviève est reconnue pour son engagement auprès de de l'Écho d'un peuple où elle est responsable de la régie et appuie pour la préparation des costumes et accessoires et de la distribution des rôles.