L’Est ontarien franchit la barre des 200 cas de COVID-19

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
L’Est ontarien a officiellement répertorié un 200e cas positif de COVID-19 sur son territoire. Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a annoncé vendredi que quatre nouvelles infections s’ajoutent à son bilan de la veille. 

Il y a maintenant 20 cas actifs dans la région, soit 13 dans les Comtés unis de Prescott et Russell, quatre dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry et trois à Cornwall. 

Seule l’éclosion au Dundas Manor à North Dundas demeure active. La flambée signalée à la résidence pour aînés L’Auberge Plein Soleil de Plantagenet est officiellement considérée comme résolue. Sur sa page Facebook, l’établissement indique qu’«un retour à la vie normale vient tout juste d’être amorcé» entre ses murs. «Ce genre d’évènement n’est pas sans nous rappeler l’importance d’être vigilant et attentif dans nos gestes et déplacements. Nous vous invitons donc à être prudent, et ce, pour votre santé, celle de vos proches et pour celle de notre communauté», souligne la direction. 

Signalements d’algues bleues

Par ailleurs, le BSEO met en garde le public face à de nombreux signalements d’algues bleues dans ses lacs et rivières au cours des derniers jours. 

Elles sont plus souvent observables dans des eaux peu profondes, chaudes et calmes. Bien que relativement communes, certaines bactéries présentes dans les algues bleues peuvent produire des toxines et causer de l’irritation de la peau, de la diarrhée et des vomissements. À doses élevées et lors d’expositions à long terme, ces toxines peuvent endommager le foie et le système nerveux. 

Le Bureau invite la population à ne pas utiliser, sous aucune circonstance, de l’eau soupçonnée d’être un endroit où la prolifération d’algues bleues a été observée.