Les MRC d’Argenteuil et de Papineau et les Comtés unis de Prescott et Russell mettront sur pied des initiatives au cours des prochains mois

Les MRC et les CUPR s'entendent pour protéger la rivière des Outaouais

La dernière « rencontre d’amitié » annuelle entre les MRC d’Argenteuil et de Papineau et les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) a mené à un engagement de protéger la rivière des Outaouais.

Un « pacte d’amitié » lie les trois gouvernements régionaux depuis 2011. Chaque année, ils se réunissent pour entretenir le partenariat qui les unit et pour discuter notamment de récréotourisme, de culture, de patrimoine et de protection de l’environnement. Cette année, leur réunion s’est tenue sur le site du Centre Notre-Dame de la Rouge, dans la MRC d’Argenteuil.

Le président des CUPR, Robert Kirby, ainsi que les préfets des MRC d’Argenteuil et de Papineau, Scott Pearce et Benoit Lauzon, ont signé la Déclaration de la protection de la rivière des Outaouais. Ils ont aussi annoncé un partenariat avec l’organisme Garde-rivière des Outaouais.

Ces engagements collectifs visent à mettre sur pied des initiatives au cours des prochains mois. « Des activités de nettoyage des berges seront organisées le long des rives et impliqueront la participation d’organismes et de la population », peut-on lire dans un communiqué signé par les trois préfets.

D’autres activités seront aussi organisées dans le cadre de ce partenariat, tel qu’un programme de jeunes leaders de l’eau, qui permettra la formation d’ambassadeurs de l’engagement communautaire, une collaboration avec l’initiative Mission 100 tonnes, de même que l’introduction de nouveaux surveillants des régions au Programme de surveillance de Garde-rivière des Outaouais.

Réunissant les gouvernements des deux côtés de la rivière des Outaouais, ce pacte d’amitié est à l’origine de projets tels que le parcours cyclable de la Cycl-O-Route de la rivière des Outaouais, un circuit totalisant 200 km et qui sillonne les trois territoires voisins.

Ensemble, la MRC d’Argenteuil, la MRC de Papineau et les CUPR forment un territoire plus vaste que la province de l’Île-du-Prince-Édouard. Ils regroupent près de 150 000 résidents permanents, répartis dans 41 municipalités locales, sur une superficie d’environ 6 500 km2.