Le maire de Russell, Pierre Leroux, a publié une vidéo sur Facebook dans laquelle il lance un appel au calme.
Le maire de Russell, Pierre Leroux, a publié une vidéo sur Facebook dans laquelle il lance un appel au calme.

Les employés de Russell injuriés, le maire lance un appel au calme [VIDÉO]

Le maire de Russell, Pierre Leroux, lance un appel au calme dans une vidéo publiée sur Facebook mercredi, alors que des employés de la municipalité auraient été victimes d’injures sérieuses. Les commentaires agressifs résultent du dépôt d’une motion en début de semaine stipulant le désir du maire de ne plus nommer la municipalité en l’honneur de Peter Russell.

«Les gens laissent des messages injurieux vraiment vulgaires aux bureaux de la secrétaire et de la greffière. Ça met les employés dans une très mauvaise position», a indiqué M. Leroux au Droit.

Rappelons que le maire Leroux avait déposé une motion en début de semaine lors de la réunion du conseil, indiquant que la municipalité de Russell serait dédiée à un autre individu que Peter Russell, semant la grogne auprès de certains citoyens.

Peter Russell est un propriétaire d’esclaves ayant participé activement au report législatif d’initiatives anti-esclavagistes dans la région, il y a plus de 200 ans. «Les valeurs de Peter Russell ne reflètent pas celles des résidents de notre municipalité. Russell s’efforce d’être une communauté accueillante et inclusive», avait indiqué le maire en présentant sa motion. «Le conseil reconnaît le caractère offensif de cet individu et s’entend que nous ne partageons pas ses valeurs.»

Depuis, M. Leroux indique que les injures fusent de toutes parts. «Nous sommes meilleurs que ça. Je crois qu’on peut avoir une discussion honnête et ouverte à ce sujet-là sans avoir besoin de s’attaquer entre nous. Je n’ai aucune idée qui sont ces gens parce qu’ils ne partagent pas leurs noms. Ils ne font qu’appeler, hurler, crier, attaquer, puis ils raccrochent ou se font raccrocher», a-t-il lancé sur Facebook.

Pierre Leroux mentionne avoir du mal à concevoir les réactions explosives de certains citoyens à l’annonce de la motion. «Il n’y a pas de coût pour la municipalité. C’est vraiment un exercice pour s’éduquer et ramener notre communauté ensemble. [Les gens] sont passionnés. C’est d’ailleurs pour ça que je ne voulais pas changer le nom Russell, je sais que les gens sont passionnés du nom, mais pas de Peter Russell. Mais les gens sont soit mal informés ou ils se mettent la tête dans le sable», ajoute le maire.

Il invite d’ailleurs les citoyens qui veulent discuter de la problématique à le faire directement avec lui, en partageant même son numéro de téléphone personnel sur Facebook. «Vous avez besoin de ventiler, vous voulez m’appeler? Mon téléphone est toujours ouvert. Laissez-moi un message, je vais vous revenir. Mais n’attaquez pas les employés de la municipalité. Ils se soucient de la communauté autant que vous. Ils y vont pour faire leur travail, pas pour se faire harceler.»

La motion du maire est toujours à l’ordre du jour pour de la prochaine réunion du conseil qui aura lieu le 6 juillet. «Moi je crois à ce projet-là. C’est une belle opportunité de ne pas cacher notre histoire, mais de soulever qu’on veut aller de l’avant.»