Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont annoncé lundi le versement d’une première vague de financement de plus de 1 070 000$ pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables de la région.
Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont annoncé lundi le versement d’une première vague de financement de plus de 1 070 000$ pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables de la région.

Les CUPR versent plus que 1 million $ pour les résidents vulnérables

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont annoncé lundi le versement d’une première vague de financement de plus de 1 070 000$ pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables de la région.

« En partenariat avec Centraide de l’est de l’Ontario, le département des Services sociaux des CUPR a consulté plusieurs agences afin de cibler les organismes soutenant les personnes les plus vulnérables dans nos communautés », explique Sylvie Millette, directrice des Services sociaux des CUPR. « Cette table des besoins sociaux, composé de plusieurs organismes communautaires, s’est rencontrée virtuellement pour disséminer ces informations. » 

Les Services sociaux des CUPR indiquent également avoir réservé des espaces d’hébergement temporaires pour permettre aux personnes atteintes de la COVID-19 de s’isoler et ainsi prévenir la propagation.

La Maison Interlude, les Services communautaires de Prescott-Russell, plusieurs banques alimentaires, les Services aux victimes de Prescott-Russell, l’Association canadienne de la santé mentale, plusieurs centres d’hébergement résidentiels, Valoris, les corporations de logement à but non lucratif ainsi que des organismes caritatifs qui offrent de l’aide en sécurité alimentaire font partie des organismes subventionnés.


« La crise de la COVID-19 a nécessité une nouvelle approche dans la prestation de nos services, particulièrement pour nos résidents les plus vulnérables »
Pierre Leroux

Plus de 214 000$ seront investis pour l’utilisation des chambres d'hôtel pour les personnes en situation de crise, 360 000 $ seront utilisés pour les logements communautaires ou les Centres de services résidentiels, par exemple, et 460 000$ seront investis pour l’équipement de protection, la nourriture ou les coûts de transport, entre autres. Une réserve est également prévue pour les fonds d’aide au loyer afin de prévenir l’itinérance.

« La crise de la COVID-19 a nécessité une nouvelle approche dans la prestation de nos services, particulièrement pour nos résidents les plus vulnérables, et cette allocation de la province est critique afin de soutenir le travail essentiel de notre personnel des Services sociaux et nos partenaires communautaires pour répondre aux besoins de nos citoyens vulnérables pendant cette pandémie », ajoute le président du Conseil des CUPR, Pierre Leroux.

Rappelons qu’à la fin du mois de mars, le gouvernement de l’Ontario a annoncé la création du Fonds de secours pour les services sociaux d’un montant de 200 millions $ afin d’aider les plus vulnérables pendant la pandémie de la COVID-19. L’investissement permet aux communautés d’offrir un large éventail de services et de soutien aux populations vulnérable pendant la crise.