Doug Ford, premier ministre ontarien

Les CUPR doivent refaire leur budget

Les coupes du gouvernement Ford représentent des pertes de 1,4 million $ de subventions pour Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR). Un montant qui pourrait être revu à la hausse.

Les CUPR devront refaire leur budget en raison des informations du gouvernement ontarien qui entrent au compte-goutte.

Des lettres et des courriels des différents ministères provinciaux ont commencé à entrer aux CUPR, a affirmé la trésorière du gouvernement régional, Julie Ménard-Brault, lors de la réunion du comité plénier, mercredi.

Certaines de ces correspondances indiquent que les augmentations prévues au financement de certains programmes ne se produiront pas, et d’autres, que les financements de l’année dernière ont été réduits dans le cadre des plans d’austérité budgétaire de la province.

Le service de garde pour enfants des CUPR, par exemple, reçoit normalement 100% de son financement de la province. Toutefois, le gouvernement progressiste-conservateur a annoncé lors du dépôt de son budget qu’il ne financera dorénavant que 80% du service. Les effets de cette réduction budgétaire sur le service de garde de la région sont actuellement inconnus.

Quant aux services ambulanciers, le budget des CUPR prévoyait une augmentation du soutien provincial de 1,15%. Cette hausse tant espérée par les membres du conseil ne verra pas le jour sous l’emblème conservateur.

Pour ce qui est de la part de 25% des CUPR pour le Bureau de Santé de l’Est de l’Ontario, elle devra augmenter de 5%.

Par ailleurs, d’autres départements des CUPR sont financés par la province. «On n’a pas toute l’information. On sait que des programmes vont changer, mais on n’a pas les directives encore. Il y a peut-être d’autres départements pour lesquels je n’ai pas encore reçu une lettre de la province», a prévenu la trésorière.

Nouveau budget?

Tous ces changements, jumelés aux délais imposés par le gouvernement provincial, font en sorte que Mme Ménard-Brault devra revoir le budget régional, une tâche fastidieuse, à son avis.

La trésorière a néanmoins affirmé qu’aucun changement aux taxes foncières ne serait apporté, puisque celles-ci ont déjà été approuvées et les propriétaires en ont déjà été informés.

La nouvelle version du budget de l’année 2019 devrait être présentée au conseil des CUPR en juin. Mme Ménard-Brault affirme qu’il est toutefois impossible pour le moment de connaître l’importance des changements, étant donné qu’il lui manque toujours plusieurs informations.