Les citoyens veulent se faire entendre

La salle du conseil municipal de Casselman était bondée, mardi soir, alors que de nombreux citoyens sont venus manifester leur mécontentement aux membres du conseil. Plus d'une soixantaine de citoyens étaient présents lors de la réunion régulière.
Le manque de communication entre les citoyens et le conseil était au coeur des préoccupations. C'est entre autres ce qui a poussé le résident Denis Paquette à suggérer, dans le cadre d'une présentation au conseil, la création d'un comité de citoyens de Casselman.
«Ce qu'on remarque dans les réunions c'est que le citoyen a beaucoup de difficulté à s'adresser aux élus. On est toujours filtré à travers les employés municipaux. Il n'y a pas de lien direct. Il y a un problème au niveau de la démocratie. On veut plus qu'un conseil qui ne fait qu'approuver des rapports administratifs», a affirmé M. Paquette.
Le comité de citoyen aurait principalement comme mandat de s'assurer que tout sujet soulevé par un résident soit étudié à une réunion du conseil. Les membres du comité seraient composés de bénévoles, de représentants d'organisations et de commerces ainsi que de résidents de Casselman.
«Il y a des questions qui s'accumulent chez les citoyens. On veut établir une saine communication avec la municipalité pour que le citoyen soit mieux renseigné», a affirmé M. Paquette.
Ouverture du maire
Lors de la réunion régulière, le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine s'est exprimé au sujet de l'implication citoyenne depuis le début de son mandat.
«Depuis que je suis au conseil, le nombre de citoyens dans la salle augmente. Il y a beaucoup de gens ici qui sont frustrés parce qu'ils n'ont pas de réponses à leurs questions. Il semble également difficile de venir faire une présentation ici. Il est évident qu'il faut apporter une modification à notre règlement de procédure», a affirmé M. Lamadeleine.
Celui-ci a laissé entendre qu'il rencontrera des consultants spécialisés en affaires municipales afin de discuter des possibilités de modification du règlement de procédures de la municipalité.
«Je pense qu'un comité de citoyens serait un atout pour la municipalité» a affirmé le maire.