Éric Drouin et Tammy Drouin souhaite mobiliser la communauté pour sauver le clocher de l’église Saint-Jean-Baptiste de L’Orignal.

Les citoyens de L'Orignal appelés à sauver leur clocher

Les résidents et paroissiens de L’Orignal et des environs sont conviés à une réunion afin de discuter de l’avenir du clocher de l’édifice.

Cette réunion aura lieu jeudi soir, à compter de 19 h, à l’église Saint-Jean-Baptiste,

Les responsables de la paroisse se rendront disponibles pour expliquer, entre autres, la gravité de la situation, les démarches auprès du diocèse, et la nécessité d’une inspection par un ingénieur.

Les cloches de l’église n’ont pas sonné depuis un peu plus d’un an. Récemment, une inspection de la structure par la municipalité a décelé des dommages causés par l’infiltration d’eau. Pour des raisons de sécurité, le clocher a été condamné provisoirement.

Souhaitant que les cloches retentissent à nouveau, les paroissiens Éric Drouin et sa conjointe Tammy Drouin souhaitent rejoindre la communauté. Le couple a décidé d’offrir leurs services pour lancer une campagne de financement.

«Ne rien faire, ce serait une autre brique sur la tête des gens de L’Orignal. On dirait que la communauté a besoin d’une bonne nouvelle, d’un beau projet. Nous savons qu’une réparation peut exiger des fonds considérables, mais nous sommes prêts à mettre l’épaule à la roue. Nous avons confiance que les gens de la région voudront sauver le clocher, et par le fait même leur patrimoine», a indiqué M. Drouin.

Pour l’instant, l’objectif financier d’une campagne de collecte de fonds atteindrait les 50 000 $. Ce montant pourrait évidemment changer suivant une étude de l’état de la structure. L’église est âgée de près de 170 ans.

«Ça nous fait peur, on ne voudrait pas apprendre que les dommages menacent l’église tout entière. Il s’agit d’un édifice patrimonial de grande importance, au cœur du village de L’Orignal», d’ajouter M. Drouin.