Le nouvel édifice de l’HGH a accueilli ses premiers patients cette semaine.

Le nouvel édifice de l'hôpital général de Hawkesbury accueille ses premiers patients

L’Hôpital général de Hawkesbury (HGH) a accueilli cette semaine ses premiers patients dans le nouvel édifice de trois étages. Celui-ci fait partie du grand projet de réaménagement de l’hôpital.

L’unité médicale de jour a ouvert ses portes le 15 janvier dernier. Lundi (22 janvier) prochain aura lieu l’ouverture des nouvelles cliniques ambulatoires. 

Pour souligner l’ouverture des deux services, les médias ont eu droit cette semaine à une visite des nouveaux locaux du bâtiment identifié comme le Bloc B de l’HGH. 

Construit et équipé au coût de 160 millions $, l’édifice abrite également l’hémodialyse, la réadaptation externe, les soins complexes continus ainsi que des bureaux administratifs. L’édifice comprend plusieurs nouveaux systèmes et technologies de pointe, dont un système d’inscription et d’appel de patients ainsi que de la signalisation interne.

Sous-sol

Le sous-sol de l’édifice comprend plusieurs salles destinées à l’usage des employés, dont des salles de conférence et des casiers. On y retrouve également le centre de réadaptation externe muni d’un gymnase pour la physiothérapie. Neuf stations de traitement sont également mises à la disposition des patients. 

« Une des caractéristiques du premier niveau, c’est qu’on n’a pas l’impression d’être dans un sous-sol. Nous avons de très grandes fenêtres permettant une belle vue sur l’extérieur », mentionne Diane Vaillant, directrice du projet de réaménagement. 

Rez-de-chaussée

Le premier étage abrite le service de cardiologie, la centrale de prélèvement, l’oncologie, l’unité médicale de jour de même que les cliniques ambulatoires la salle d’hémodialyse. 

« Toutes nos salles de traitements sont configurées de la même façon, donc les médecins peuvent faire une rotation », précise Diane Vaillant. 

La salle d’accueil comprend plusieurs téléviseurs qui présenteront des informations pertinentes à l’intention des patients. 

La clinique d’hémodialyse, un centre satellite de l’Hôpital d’Ottawa, passera de huit à 12 stations de traitements. Les patients auront aussi droit à un plus grand espace.

Deuxième étage

Au deuxième étage, on retrouve les soins complexes continus pour les traitements de plus longue durée. L’étage offre 24 chambres, dont deux chambres à deux lits, tout équipées d’un lève-personne. 

Chaque chambre est munie d’une toilette ainsi qu’une douche accessible en fauteuil roulant. Les patients ont également accès à une salle à manger commune pour socialiser et profiter d’un autre environnement. Une terrasse a également été aménagée. 

« Nous avons de grands espaces, beaucoup de fenêtres sur l’extérieur. Il faut ce contact avec l’extérieur », a fait valoir Mme Vaillant. 

Le corridor principal est également muni d’alcôves permettant de ranger efficacement les chariots et les fauteuils roulants.  

Le deuxième étage abrite aussi une chambre d’isolation.