Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

L'aréna Jean-Marc Lalonde n'est pas à vendre, dit le nouveau conseil

Le processus de vente de l'aréna Jean-Marc Lalonde (JML), à Clarence-Rockland, a été suspendu. Les nouveaux élus souhaitent changer la vocation de l'établissement plutôt que de s'en départir, comme l'avait suggéré l'ancien conseil.
Depuis l'arrivée de l'académie canadienne et internationale de hockey, avec son aréna qui offre deux surfaces de glace, la patinoire de l'aréna Jean-Marc Lalonde a été mise en veilleuse. 
L'équipement de l'aréna JML prend de l'âge et nécessite un investissement important, mais accueille toujours des groupes sociaux et communautaires locaux. 
En mars dernier, l'ancien conseil avait adopté une résolution afin d'entreprendre un processus d'appel d'offres dans le but de retenir les services d'une firme qui procéderait à la vente de l'aréna municipal.
Le maire Guy Desjardins et son conseil ont renversé cette décision, lundi soir. 
«Que le conseil mandate la directrice des services communautaires à soumettre un rapport détaillé des possibilités de changement de vocation de l'édifice et que le conseil abroge (l'ancienne résolution)», ont décidé les nouveaux élus de Clarence-Rockland.