Francyn Leblanc

La conseillère Francyn Leblanc briguera la mairie de Casselman

La conseillère municipale et femme d'affaires Francyn Leblanc brigue la mairie de Casselman, dans l'Est ontarien. Sa candidature a récemment été officialisée. Elle vient ainsi confirmer les rumeurs qui circulaient depuis plusieurs mois déjà.
«J'ai un grand respect pour la justice sociale. Mon expérience de vie m'a permis de me développer comme personne et comme citoyenne engagée. Par cet engagement, je veux développer mes qualités de leadership sur un plus grand terrain. Pour moi, cette prochaine étape est un aboutissement naturel de mes huit années de service municipal», a déclaré Francyn Leblanc.
Mme Leblanc est en affaires depuis plus de 30 ans. Elle a d'ailleurs présidé la Chambre de commerce locale pendant 4 ans, en plus d'avoir baigné dans la politique municipale pendant près d'une décennie.
Au cours des derniers mandats, Mme Leblanc s'est notamment impliquée au sein du Festival de Noël de Casselman et dans le projet de revitalisation du centre-ville.
Faire briller Casselman
Mme Leblanc souhaite donner un lustre au village de Casselman et faire de l'endroit une plate-forme économique régionale. «Je veux capitaliser sur les ressources existantes et découvrir de nouvelles ressources pour faire de Casselman un village prospère et central à l'évolution régionale», dit-elle.
Francyn Leblanc affrontera le maire sortant Claude Levac, avec qui elle a eu une relation plutôt courtoise, tout au cours du dernier mandat.
Une bataille à trois ?
La course à la mairie de Casselman s'annonce agitée. En quête d'un deuxième mandat, le maire sortant Claude Levac risque d'avoir de l'opposition.
Un deuxième conseiller pourrait être tenté de se lancer. L'échevin et homme d'affaires Mario Laplante pourrait bien régler ses comptes avec Claude Levac dans le cadre d'une course à la mairie. Lors de la deuxième moitié du mandat actuel, les deux hommes se sont à plusieurs reprises lancé des flèches publiquement. M. Laplante accuse le maire d'être trop près du directeur général de la municipalité et de tenir l'ensemble du conseil à l'écart. Pour sa part, le maire Claude Levac soutient que le conseiller tente de s'ingérer dans les affaires administratives du village.
Le nom de Conrad Lamadeleine, ancien maire de Casselman défait par Claude Levac aux dernières élections, circule également en coulisses.