Le maire de Casselman indique qu’un carrefour giratoire pourrait être aménagé sur la rue Principale afin d’améliorer la sécurité routière.

La circulation sera améliorée à Casselman

«Un vrai danger», c’est ainsi que le maire de Casselman, Daniel Lafleur, qualifie certaines intersections du village. Alors que des modifications ont été apportées afin d’améliorer la circulation de la municipalité, de nouvelles mesures pourraient bientôt être instaurées, telles qu’un carrefour giratoire sur la rue Principale.

Au cours des dernières années, la municipalité et les Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) ont apporté plusieurs correctifs à la rue Principale, notamment à l’intersection de la rue Racine et du Boulevard Laflèche. En plus d’être le seul embranchement pour les résidents qui font le voyage matin et soir pour aller au travail en empruntant l’autoroute 417, cet endroit représente aussi la porte d’entrée au village de Casselman pour des milliers d’automobilistes qui viennent y faire le plein d’essence et de biens tous les jours.

Toutefois, cette intersection est pour le moins dangereuse et non fluide à la circulation, selon les élus, et ce, même avec l’ajout d’un feu de circulation. «La construction d’un carrefour giratoire serait une bonne alternative pour remédier à cette problématique», indique un rapport soumis aux membres des CUPR, mercredi.

À LIRE AUSSI: Ralentisseurs à Casselman: les agriculteurs s’opposent à leur installation

Le coût de construction de ce carrefour giratoire serait d’environ 1,3 million $ et pourrait être partagé avec les CUPR et la municipalité.

Le conseil de Casselman devra soumettre une résolution demandant aux CUPR de construire ce carrefour.

M. Lafleur affirme que les résidents ont demandé que des mesures soient mises de l’avant pour réduire les grandes vitesses sur la rue Principale. Un panneau solaire indiquant la vitesse des automobilistes a aussi été ajouté cette semaine dans le cadre de ces améliorations.