Jean-Yves Lalonde.

Jean-Yves Lalonde détrôné à Alfred-Plantagenet

La municipalité d'Alfred-Plantagenet a un nouveau maire. Le spécialiste en génie civil à la retraite Fernand Dicaire l'a emporté sur Jean-Yves Lalonde avec une avance de 303 voix.
Jean-Yves Lalonde, élu pour la première fois à la tête de la municipalité en 2003, était en quête d'un 4e mandat.
Au moment d'aller sous presse, le Droit n'a pu joindre M. Lalonde.
M. Dicaire a fait campagne notamment sur la relance du Collège d'Alfred, le controversé projet de construction d'usine d'asphalte à Plantagenet, l'élargissement de la route 17/174 ainsi que sur le projet de construction de la nouvelle bibliothèque publique à Alfred.
«J'ai travaillé pendant près de 40 ans dans le domaine des projets d'infrastructures municipales, en tant que consultant principal pour une firme privée de génie-conseil oeuvrant dans l'Est ontarien. J'ai côtoyé plusieurs conseils municipaux et je connais leur fonctionnement. Maintenant, je veux mettre mon expertise au profit d'Alfred-Plantagenet», a-t-il dit en campagne.
L'élection du 27 octobre amène à la fois continuité et changement à la table du conseil d'Alfred-Plantagenet. Les conseillers René Beaulne, Jean-Claude Delorme et Benoit Lamarche ont conservé leur siège. Mais Chantal Galipeau ainsi que Jeanne Doucet ont fait leur entrée au conseil. Jean-Pierre Cadieux a également été élu comme conseiller.
L'échevin René Beaulne voit d'un bon oeil la nouvelle formation du conseil municipal.
«Je crois que les gens voulaient du changement et c'était visible au nombre de candidats inscrits à cette élection et à la mobilisation citoyenne pour voter. Maintenant la démocratie a parlé. Nous avons maintenant un nouveau conseil, une équipe plus jeune, plus dynamique qui, je le souhaite, va amener plus de transparence», a-t-il commenté.