Jean-Marc Lalonde.

Jean-Marc Lalonde revient en politique

L'ancien député provincial de Glengarry-Prescott-Russell revient à ses anciennes amours : la politique municipale. Jean-Marc Lalonde a annoncé vendredi qu'il briguerait un poste d'élu à Clarence-Rockland.
Conseiller ou maire? M. Lalonde laisse planer le mystère.
Officiellement, l'ex-député déposera sa candidature pour le poste de conseiller du quartier 1, mais il laisse la porte grande ouverte pour une course à la mairie.
« Pour le moment, je convoite un siège de conseiller, mais j'ai encore jusqu'au 12 septembre, selon la loi, pour changer le statut de ma candidature. Je regarde toutes les options, car il y a tellement de gens qui me sollicitent pour que je me présente à un autre poste... celui de maire. Je garde la porte ouverte », a déclaré M. Lalonde.
Au cours de sa carrière de 41 ans en politique, le vétéran politicien a siégé comme conseiller de Rockland, maire de Rockland et député provincial de Glengarry-Prescott-Russell.
« En politique municipale, il faut savoir transiger avec les autres paliers de gouvernement. Moi j'ai les outils pour faire cela », dit-il.
À l'âge de 78 ans, Jean-Marc Lalonde dit encore avoir la flamme. « J'ai toujours l'énergie pour servir la population. Je crois que je peux encore rendre de grands services aux résidents de Clarence-Rockland. »
Sa liste de priorités
Parmi ses priorités, M. Lalonde souhaite continuer de travailler pour l'aboutissement du projet d'élargissement de la route 17/174, entre Orléans et Rockland, un projet qu'il a tenu à bout de bras pendant plusieurs années alors qu'il était à Queen's Park.
Il souhaite également développer davantage les berges de la rivière des Outaouais et stimuler le développement économique et commercial de Clarence-Rockland « pour alléger le taux de taxes municipales résidentielles ».
Le poste de conseiller du quartier 1 est présentement occupé par Michel Thivierge, mais celui-ci n'aurait pas l'intention de se représenter pour des raisons de santé, selon ce qu'a appris LeDroit.
Jean-Marc Lalonde dit vouloir ramener une unité à la table du conseil. Le mandat du conseil actuel a été marqué par une fracture nette entre deux clans distincts. « Je veux travailler en équipe. C'est comme cela qu'on avance », est d'avis M. Lalonde.
Une lutte tumultueuse
L'élection de Clarence-Rockland le 27 octobre prochain se promet d'être tumultueuse. La tension règne entre le maire actuel Marcel Guibord et Jean-Marc Lalonde.
Pour l'instant, il n'y a qu'un candidat confirmé à la mairie de Clarence-Rockland. Il s'agit de Guy Desjardins, le conseiller qui représente Saint-Pascal-Baylon et avec qui le torchon brûle également avec le maire Guibord.
Ce dernier a déjà fait connaître ses intentions de briguer un second mandat, mais aucune candidature n'a été officialisée.