Les débris se font nombreux à certains endroits inondés de Clarence-Rockland.

Inondations: appel aux bénévoles à Rockland

Les bénévoles qui travaillent d’arrache-pied à l’aréna Jean-Marc Lalonde depuis jeudi ont demandé l’aide de la communauté, mardi matin, pour effectuer du travail manuel dans les endroits de Clarence-Rockland les plus atteints par les inondations.

Un appel aux ensacheurs et aux personnes qui possèdent des vêtements pour la pêche a été lancé sur la page Facebook «Rockland FLOOD Relief 2017/2019».

Selon les bénévoles, la priorité actuelle consiste à acheminer les sacs de sable vers certaines des propriétés les plus profondes et les plus difficiles à atteindre. «Cela nécessitera de nombreux sacs, des tracteurs pour naviguer dans les eaux plus élevées, ainsi que des personnes prêtes à travailler dans des tenues de pêche. L’eau est pleine de débris et il faudra que les gens marchent devant les véhicules chargés pour dégager le chemin. Si vous avez quelconque moyen ou solution pour garder votre haut du corps au chaud et au sec dans l’eau, faites-le. La route avec laquelle nous avons affaire est plutôt un marécage pour le moment.»

Les personnes intéressées à aider sont priées de se rendre à l’aréna Jean-Marc Lalonde avec leur équipement.

Par ailleurs, le groupe de bénévoles publie plusieurs photos sur la page Facebook, mais préfère ne pas identifier le nom des rues. Ces derniers souhaitent éviter que des curieux se déplacent à ces endroits afin d’y observer les dégâts et d’y prendre des photos. «La dernière chose que nous voulons, c’est du trafic additionnel et des gens qui bloquent notre chemin. Les bénévoles doivent déjà composer avec plusieurs problèmes de sécurité actuellement.»

Pas touche aux sacs de sable en place

La municipalité de Clarence-Rockland a publié un avis, lundi soir, afin de réitérer que les sacs de sable des résidents doivent absolument demeurer en place jusqu’au 15 mai.

La Commission de planification de régularisation de la rivière des Outaouais a annoncé lundi que le niveau de la rivière continuera de monter au cours de la semaine, et que le niveau montera d’un autre pied avant d’atteindre son plus haut seuil, le 29 avril. Ce niveau, d’une hauteur de 43,3 mètres, demeure toujours sous celui atteint en 2017. «Il appert que les résidents à risque sont protégés adéquatement cependant, des sacs et du sable sont toujours disponibles. Un employé municipal continue de surveiller les sites à risque matin et soir», a indiqué la Cité.

Pour toutes informations non-urgentes, les résidents peuvent contacter le 211.

Traversier fermé

Avec l’eau qui a monté au cours de la fin de semaine, le traversier Ecolos, qui connecte l’île de Clarence à la municipalité de Thurso, a dû cesser ses opérations. Le chemin qui mène au bateau est complètement inondé.

***

Routes fermées

  • Route Onesime Guibord — de 743 mètres à l’ouest de Dallaire jusqu’au bout de la route

  • Route Du Lac — de 317 mètres au sud de la route Maisonneuve, jusqu’à la route Lalonde, jusqu’à 132 mètres à l’est de la route Labelle, jusqu’à la route Rollin

  • Route Rollin Nord — à la hauteur de la route St-Pascal

  • Route Johnston — de la route Russel à la route Ettyville

  • Route Boileau — de 610 mètres au sud de la route Russell, jusqu’à la route Ettyville

  • Route-Ettyville — de 454 mètres à l’est de la rue Boileau jusqu’au bout de la route

  • Route Division et route de Consession 2 de Plantagenet