« Communication », ce sera le mot d’ordre, cette année, à la Ville de Hawkesbury.
« Communication », ce sera le mot d’ordre, cette année, à la Ville de Hawkesbury.

Hawkesbury veut mieux communiquer en 2020

« Communication », ce sera le mot d’ordre, cette année, à la Ville de Hawkesbury.

Au cours des derniers mois, le coordonnateur aux communications Yvan Ruel a développé le premier plan de communication de la municipalité, et l’une de ses résolutions pour l’année à venir est d’améliorer l’accès de la population aux différentes informations provenant de la ville.

« On ne va pas se le cacher, il y a eu des lacunes à ce domaine-là, historiquement, à la Ville de Hawkesbury », souligne d’entrée de jeu le premier coordonnateur aux communications de la municipalité, Yvan Ruel, qui est en poste depuis le printemps 2019.

Jusqu’à aujourd’hui, la Ville de Hawkesbury n’avait jamais été dotée d’un plan de communication. « Il n’y avait jamais vraiment eu de planification, et à l’ère des médias sociaux, des sites web, pour les gens qui veulent vraiment obtenir de l’information, je pense que c’est important de coordonner le tout, autant au niveau des mesures d’urgence qu’au niveau des communications quotidiennes avec la population. »


« Une communauté informée et engagée jumelée à des employés municipaux à l’écoute et responsables, voilà la mouvance que nous voulons instaurer ici. »
Yvan Ruel

Parmi les nouveautés qui seront implantées, M. Ruel affirme que le système Telmatik, un outil qu’utilisent déjà d’autres municipalités de l’Est ontarien, permettra de communiquer avec les résidents en cas d’urgence sur leur téléphone résidentiel, par texto et par courriel.

Une infolettre sera aussi acheminée régulièrement aux citoyens par courriel. « On a beaucoup d’informations à transmettre, notamment concernant le dossier de la communauté francophone accueillante. »

Sur la page Facebook de la municipalité, lundi, M. Ruel a d’ailleurs partagé les dossiers sur lesquels il sera important de garder l’œil, dont le projet-pilote de trois ans comme communauté francophone accueillante qui débutera au mois d’avril, l’uniformisation des bannières dans les zones de construction et la revitalisation du centre-ville.

Par ailleurs, plusieurs dépenses d’envergure seront effectuées pour le pavage de certaines rues, la réfection de plusieurs trottoirs et bordures, ainsi que l’achat de nouveaux équipements.

« Nous avons fait le pari de vous informer adéquatement et rapidement sur ce qui se passe, en français et en anglais. Nous avons la forte intention de voir à ce que notre vision des communications puisse faire une différence et permettra d’engager avec nos citoyens une relation positive et soutenue. Une communauté informée et engagée jumelée à des employés municipaux à l’écoute et responsables, voilà la mouvance que nous voulons instaurer ici », a-t-il publié.

M. Ruel a aussi tenu à inviter les résidents aux réunions du conseil municipal. « En général, il y a une ou deux personnes qui sont là. En assistant aux réunions, les gens verraient davantage ce qui se passe, et la façon dont le conseil et les employés municipaux travaillent pour eux à faire évoluer les dossiers. »