Pour le budget 2014, la municipalité de Hawkesbury a réajusté à la hausse la facture pour l'eau potable des contribuables.

Hawkesbury: un budget qui divise

La Ville de Hawkesbury, dans l'Est ontarien, a adopté cette semaine son budget pour l'année en cours, dans un climat de division au sein du conseil municipal. Le maire René Berthiaume a fait adopter de justesse un plan financier qui prévoit des hausses de 1,15 % pour 2014.
Samuel Blais-Gauthier
Sbgauthier@ledroit.com
Le maire s'est félicité d'avoir contenu les hausses d'impôts fonciers sous la barre des 2 %, malgré un déficit d'opération accumulé de 1,2 million $.
« Je suis très satisfait de ce que nous avons accompli. Nous avons dû nous serrer la ceinture et nous ajuster à certains endroits, mais nous y sommes parvenus. Ce budget est un mélange de coupures dans les opérations, d'une augmentation des valeurs mobilières et d'une saine gestion », a commenté le maire de Hawkesbury, René Berthiaume.
Pour pouvoir arriver à un taux d'imposition foncière à 1,15 %, le conseil a dû couper dans certains services. Notamment avec la fermeture pour une durée de quatre mois de la piscine municipale et la fermeture pour une durée toujours indéterminée d'une surface de glace du Complexe Robert-Hartley.
Opposition
Les conseillers Johanne Portelance, André Chamaillard et Michel Thibodeau (le club des trois) se sont opposés au budget. Ces trois élus sont des opposants au maire Berthiaume à la table du Conseil. Ils se présentent d'ailleurs avec l'équipe de l'ancienne mairesse, Jeanne Charlebois, aux élections municipales du 27 octobre prochain.
« Le taux de taxe est encore trop haut. De 2010 à 2014, les taxes municipales ont grimpé de 18 % [...] Quand le maire fait son bilan, ça ne reflète pas la réalité », a commenté Johanne Portelance.
Les deux clans se lancent dans une guerre de chiffres, car de son côté, le maire soutient que la hausse moyenne des taxes municipales depuis son arrivée au Conseil est de 0,13 % par année.
René Berthiaume a condamné le manque de coopération de certains élus.
« Je ne suis pas surpris du vote au budget. 'Le club des trois' s'est systématiquement opposé à tous les budgets de ce mandat et s'oppose à tous ce qu'on présente. Les résolutions passent toujours à 4 contre 3. Les 'trois' ont contribué à l'élaboration du budget, mais ont voté contre. Ce n'est pas comme cela qu'on va de l'avant », a réagi le maire Berthiaume.
Par ailleurs, pour le budget 2014, la municipalité de Hawkesbury a réajusté à la hausse la facture pour l'eau potable des contribuables. C'est que pendant plusieurs mois, les résidents ont bénéficié d'un tarif près de deux fois inférieur à ce qu'avait prévu la Ville, en raison d'un problème informatique. 
La municipalité a décidé d'éponger le manque à gagner de 1,3 million $ en pigeant 800 000 $ dans ses réserves et ajustant la facture des usagers.