Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Dr Brian Nadler est accusé de meurtre au premier degré pour un décès suspect survenu à l’Hôpital général de Hawkesbury en mars dernier.
Le Dr Brian Nadler est accusé de meurtre au premier degré pour un décès suspect survenu à l’Hôpital général de Hawkesbury en mars dernier.

Hawkesbury: la comparution du docteur accusé de meurtre reportée

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La comparution du Dr Brian Nadler, ce médecin de l’Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH) accusé de meurtre au premier degré, qui devait avoir lieu mardi a finalement été reportée au 20 avril prochain. 

La rencontre par téléconférence n’aura finalement duré que quelques minutes. La Couronne et la défense qui désirent poursuivre certaines discussions et la divulgation de la preuve ont été les principales raisons évoquées dans cet ajournement. 

Rappelons que M. Nadler est accusé du meurtre au premier degré d’Albert Poldinger, un Québécois de 89 ans patient de l’HGH. La Police provinciale de l’Ontario (PPO) avait été appelée à l’établissement le 25 mars dernier en lien avec plusieurs décès suspects et avait arrêté le médecin sur les lieux en lien avec un de ces décès. 

La PPO refuse toujours pour l'instant de confirmer précisément combien de décès sont présentement sous enquête, mais CBC avait révélé la semaine dernière qu’il s’agirait d’au moins cinq patients atteints de la COVID-19. Des médicaments administrés aux personnes souffrant de la maladie feraient également partie de l’enquête, selon ce qu'une source avait indiqué au diffuseur public. 

Hôpital général de Hawkesbury

Les autorités poursuivent leur enquête en lien avec le décès de M. Poldinger et les autres décès suspects. 

Vigoureusement défendu

Le Dr Brian Nadler a comparu une première fois  le 26 mars dernier à la Cour de justice de L’Orignal. Son avocat avait affirmé au Droit que M. Nadler soutient fermement son innocence et qu’il serait défendu en conséquence. 

Le Collège des médecins et des chirurgiens de l’Ontario a suspendu le permis de pratique de M. Nadler la semaine dernière et avait confirmé que Brian Nadler avait obtenu un permis d’exercice restreint lors de son arrivée au sein de l’Ordre de l’Ontario en février 2020, ce qui signifiait qu’il devait initialement pratiquer sous supervision. Lors des événements pour lesquels il est accusé, le Dr Nadler n’était plus soumis à ces restrictions. Tous ses droits ont aussi été révoqués à l’HGH. 

Brian Nadler comparaîtra de nouveau le 20 avril au palais de justice de L’Orignal, dans l’Est ontarien.