La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois.

Hawkesbury: 60 000$ disponibles pour améliorer la communauté

Certaines entreprises et propriétaires de la Ville de Hawkesbury pourront, dès le mois de janvier, obtenir une subvention de leur municipalité pour effectuer des améliorations. Le conseil municipal a adopté en début de semaine son Plan d’amélioration communautaire (PAC) avec un budget total de 60 000 $ pour 2018.

«Oui, il y a des fonds pour appuyer les gens, mais il y a des conditions avec ça. C’est un projet dont on parle depuis près de huit ans», a souligné la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charblebois. 

En plus de divers sondages auprès de la population, la Ville a également tenu des consultations publiques afin d’obtenir une vision d’avenir en plus d’établir différents programmes auxquels les entreprises pourront participer. 

L’objectif du PAC est de promouvoir la revitalisation, le réaménagement et l’amélioration continue de la municipalité. Le plan identifie trois secteurs d’intervention dont la rue Main Ouest et Est, le centre-ville ainsi que les friches industrielles.  

Par friches industrielles, il est entre autres question des anciens terrains de la papeterie CIP. À ce chapitre, le ministère des Affaires municipal a d’ailleurs apporté certains commentaires afin de s’assurer d’un accès à la bordure riveraine lors de l’aménagement des anciens terrains de la CIP.

Pour les autres secteurs, toute demande de la part des commerces et entreprises de la rue Main devra engendrer des retombées pour la communauté et la ville. 

«Ce plan fournit un éventail d’incitatif financier qui permettra d’alléger les coûts de rénovations de bâtiments, la revitalisation des propriétés privées», a précisé la conseillère Johanne Portelance, présidente du comité des services du développement économique et tourisme. 

De plus, le PAC encouragera des améliorations en matière d’économie d’énergie pour les bâtiments existants. Il pourrait, par exemple, être question d’installation de lumière DEL ou de panneaux solaires. 

Dépendamment de son succès, le PAC pourrait se poursuivre après 2018 et le budget pourrait également être augmenté ou diminué.