L'agente Cynthia Savard de la Police provinciale de l'Ontario de Russell prévient que les adolescents âgés entre 13 et 15 ans ne sont pas encadrés en matière de prévention contre la drogue.

Favoriser le dialogue sur la drogue

Le discours livré par les parents à leurs adolescents sur les dangers de consommer de la drogue n'atteint pas toujours la cible. C'est avec l'intention de mieux outiller les parents que le Comité d'action régional pour la sécurité (CARS) du comté de Russell a lancé, jeudi, un nouveau programme francophone de prévention de drogues nommé IMPACT, à l'École secondaire catholique L'Escale de Rockland.
Le programme IMPACT sera mis à l'essai d'abord dans la Cité de Clarence-Rockland et les environs.
Il comprend une série de sketchs, joués par des élèves de L'Escale et des gens de la communauté, démontrant les différentes étapes de l'exposition des adolescents à la drogue. 
Les scènes seront ensuite appuyées par divers intervenants sociaux dont la Police provinciale de l'Ontario (PPO), le Bureau de santé de l'est de l'Ontario, les Services d'urgence de Prescott et Russell, le Centre régional de santé mentale et toxicomanie et la Maison Fraternité.
« Le mandat du programme est d'informer et d'éduquer la communauté des dangers liés à la consommation d'alcool et des drogues avec l'intention de modifier les attitudes et les comportements. Nous voulons que le programme serve de plateforme pour amorcer une discussion entre le parent et l'enfant », a expliqué Eric Boisclair, du Bureau de santé de l'est de l'Ontario. 
IMPACT s'adresse aux parents et aux adolescents âgés de 13 à 15 ans, une tranche d'âge qui, selon l'agente Cynthia Savard, de la PPO de Russell, n'est pas encore encadrée en matière de prévention de drogue. 
Actuellement, les élèves de la 6e année participent au programme Course contre la drogue et les élèves de la 12 années, eux, ont droit au programme Safe Grad (Survivons à notre bal) contre la conduite avec les facultés affaiblies. 
« On s'est rendu compte qu'il y a plusieurs années décisives entre la 6e et la 12e. Souvent les parents ne savent pas nécessairement comment intervenir auprès de leurs enfants qui consomment ou qu'ils soupçonnent de consommer de la drogue », à préciser l'agente.
Appui de Guy Lafleur
Le programme bénéficiera également de l'appui et du témoignage de l'ex-joueur étoile du Canadien de Montréal, Guy Lafleur, invité par le conseiller municipal de Clarence-Rockland, Jean-Marc Lalonde. L'ancien joueur du Tricolore a lui-même vécu des moments familiaux difficiles à la suite des problèmes de consommation de drogue de l'un de ses fils. M. Lafleur a d'ailleurs fait un don monétaire pour appuyer le programme IMPACT. 
Selon les données des Services d'urgence de Prescott et Russell, le nombre d'appels pour des cas de surdose continue d'augmenter dans Prescott et Russell. En 2015, 74 appels pour des surdoses ont été reçus. Cette année, en date du 16 décembre, les services d'urgence ont reçu 89 appels pour des cas de consommation excessive de drogue.
« Dans la majorité des cas, il ne s'agit pas d'un accident comme la surdose d'un médicament, mais bien l'usage abusif de drogue », a précisé Sabrina Rodrigue, gestionnaire de programme aux Services d'urgence de Prescott-Russell.
La présentation des sketchs aura lieu le samedi 14 janvier, à compter de 13 h 30, à la Salle de spectacle Optimiste de Rockland. Les gens sont priés de réserver leur place par courriel à cars.impact@gmail.com.