Michel Poulin, gérant de Hydro Hawkesbury inc.

Électricité à Hawkesbury: hausse de 15 cents par mois demandée

Les consommateurs résidentiels d'électricité d'Hydro Hawkesbury  doivent s'attendre à une mince hausse de 15 cents par mois à compter du 1er janvier 2018.
C'est ce qu'a précisé Michel Poulin, gérant d'Hydro Hawkesbury inc. lors d'une séance d'information organisée lundi soir par la Commission de l'énergie de Hawkesbury. Une poignée de citoyens se sont présentés, mais peu de commentaires ont été prononcés à l'endroit de l'entreprise de distribution locale. 
« Le 15 cents demandé servira notamment à couvrir les frais d'opération fixes tels que les salaires, la facturation et les dépenses de bureau », a indiqué M. Poulin. 
Au total cependant, grâce entre autres à la loi de 2017 pour des frais d'électricité équitables de l'Ontario, un consommateur moyen de 750 kilowatts/heure par mois verra sa facture diminuer de 2,59 $. 
Bien que la Ville de Hawkesbury ne fasse pas toujours bonne figure au niveau du développement économique ainsi qu'au chapitre des revenus par ménage, elle brille au niveau des coûts d'électricité. 
« Depuis les dix dernières années, nous somme le service le plus bas en Ontario », d'ajouter M. Poulin. 
De fait, la Ville de Hawkesbury figure au premier rang en province au niveau des performances du service de distribution. Annuellement le coût de distribution par client à Hawkesbury se chiffre à 271 $ alors qu'il s'élève en moyenne à 430 $  pour le service au deuxième rang, soit Wasaga Distribution inc. Les clients de Toronto Electric System ont payé 1084 $ pour la distribution en 2016.
Cette année également, Hydro Hawkesbury inc. a mis en service son nouveau poste de distribution, un projet évalué à plus de 3,5 millions $. En 2017, l'entreprise de distribution locale aura dépensé environ 60 000 $ pour le remplacement de poteaux. Un montant de 81 500 $ est prévu pour 2018.
Le congrès de l'AFMO s'amène dans La Nation
La municipalité de La Nation accueille, du 19 au 21 septembre, le 28e congrès annuel de l'Association française des municipalités de l'Ontario (AFMO). Le tout se déroulera au Centre récréatif de St-Isidore (29, rue de l'Aréna).
Sous le thème «La croissance du Canada depuis 150 ans - une vue de près», plusieurs panels et ateliers seront offerts et se concentreront sur trois grandes catégories soit l'innovation agricole, l'innovation en environnement et la culture, sous l'optique municipale.
«Ce genre d'évènement nous permet de faire valoir les nombreux atouts de la région autant d'un point de vue économique que culturel et de mousser l'intérêt des conférenciers et des congressistes à revenir nous visiter ou encore à rechercher nos excellents produits locaux», a affirmé Marie-Noëlle Lanthier, conseillère de La Nation et membre du Conseil d'administration de l'AFMO
Le congrès vise, entre autres, à mettre à l'avant-plan l'importance des partenariats entre différents paliers de gouvernements, municipalités, et intervenants des collectivités, ainsi que d'encourager l'échange d'idées et d'expériences afin de trouver des solutions à des défis municipaux communs. La programmation complète du congrès peut être consultée sur le site www.afmo.on.ca.