Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les formations se tiendront des mois d’avril à juillet 2021 et seront accessibles à 24 personnes lors de la première cohorte.
Les formations se tiendront des mois d’avril à juillet 2021 et seront accessibles à 24 personnes lors de la première cohorte.

Des formations spécifiques offertes aux travailleurs industriels de Prescott et Russell

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Centre de services à l’emploi de Prescott et Russell (CSEPR) a annoncé jeudi la mise en brande d’un programme de formation visant à former une vingtaine de travailleurs selon les besoins des entreprises manufacturières et industrielles locales.

Le projet, mené en partenariat avec le collège La Cité, offrira des formations d’une durée de 13 semaines, soit 236 heures, dans différents secteurs de métiers en demande. «Le besoin de main-d’œuvre spécialisée est connu, et le Centre veut amener des solutions à nos employeurs et à sa communauté», a souligné Caroline Arcand, directrice générale du CSEPR. «C’est pourquoi nous avons réuni en novembre 2019 des entreprises manufacturières et des partenaires potentiels à un éventuel projet afin de bien identifier leurs besoins les plus marqués.»

Les participants au projet seront formés selon un programme précis développé par La Cité. Ils participeront également à des visites d’entreprises afin de bien initier les apprenants aux réalités de l’industrie. L’initiative est financée par l’entremise du projet Compétences + Ontario du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences. «Il y a eu une pénurie générale de travailleurs qualifiés dans de nombreux métiers et secteurs, y compris ici dans notre propre circonscription», a ajouté le député de Stormont-Dundas-Glengarry-Sud, Jim McDonnell. «Je suis heureux que le gouvernement soit en mesure d’aider à la formation plus spécifique afin de combler les lacunes et d’aider les résidents à entrer sur le marché du travail ou à développer leur carrière.»

Les formations se tiendront des mois d’avril à juillet 2021 et seront accessibles à 24 personnes lors de la première cohorte.