Des discussions pour améliorer Russell

«Si vous le bâtissez, ils viendront», a lancé l'urbaniste Marc Rivet à une quinzaine de commerçants qui participaient, la semaine dernière, à un premier atelier portant sur le Plan d'amélioration communautaire de Russell. L'objectif de la rencontre était de prendre leur pouls quant à l'aide financière que la municipalité pourrait offrir pour améliorer le noyau commercial.
«Cela fait déjà plusieurs années qu'on tente de convaincre le conseil d'inclure de l'argent au budget d'aménagement pour aider à revitaliser les noyaux commerciaux d'Embrun et de Russell. Cette année, cette dépense a été approuvée», a précisé Dominique Tremblay, directrice de l'aménagement du territoire de Russell.
Une aide bienvenue
Jason Thomspon, propriétaire de terrain et d'édifices commerciaux à Russell, serait un des premiers à faire une demande pour obtenir une subvention municipale.
«Ce que je cherche ce sont des idées architecturales, c'est ce qui nous manque pour aller de l'avant. Si la municipalité nous appuyait avec des idées et peut-être un schéma d'aménagement, ça nous aiderait certainement», a confié M. Thompson.
L'idée de financer des architectes et des paysagistes a d'ailleurs été évoquée.
Ceux-ci pourraient se baser sur le Plan d'amélioration communautaire de la municipalité dans leurs conceptions.
Les résidents et commerçants pourront s'exprimer à nouveau à la fin du mois d'août.
Mbrunette@ledroit.com