Au centre, Gilles Patenaude et son épouse Lorette, entourés de leur famille et de leurs plus proches collaborateurs.

Derniers adieux à un grand agriculteur

La communauté agricole de l'Est ontarien a fait ses derniers adieux, vendredi, à Gilles Patenaude, une sommité dans l'industrie laitière et bovine. Gilles Patenaude était à la tête de la ferme familiale Gillette d'Embrun. Il est décédé la semaine dernière d'un cancer des os, à l'âge de 84 ans.
Le maître-éleveur franco-ontarien s'est bâti une réputation internationale pour la qualité des semences produites et pour la performance de son bétail. La ferme Gillette compte d'ailleurs parmi son troupeau la vache la plus prolifique au monde. Prénommée Smurf, la coqueluche de la ferme Gillette détient le record Guinness de la vache ayant produit la plus grande quantité de lait de tous les temps. Smurf a produit plus de 216000 kg de lait, soit l'équivalent d'un million de verres, et trône toujours au domaine Gillette.
Les proches de Gilles Patenaude se rappellent d'un homme passionné, ayant comme valeurs la famille et le partage des traditions.
«Mon grand-père était un homme très généreux et extrêmement travaillant. Tout ce qu'il a bâti dans sa vie, c'était pour le léguer à sa famille. Il a réussi à nous apprendre et nous transmettre sa passion. Il était un homme de vision avec le souci de la perfection», partage son petit-fils Éric , impliqué à la ferme Gillette.
Aujourd'hui, cinq générations sont derrière le succès de la ferme Gillette, plus que centenaire. L'appellation de la ferme Gillette, contraction entre le nom de Gilles Patenaude et de son épouse Lorette, vient prouver la fibre paternelle et familiale de l'homme.
Gilles Patenaude a d'abord pratiqué la profession de dentiste pendant une quarantaine d'années. En 1958, il décide de faire le saut et de se vouer à sa deuxième grande passion, l'agriculture, en achetant la ferme de son père. «Gilles a toujours eu deux grandes passions profondes, sa profession de dentiste et sa ferme. Dans les deux cas, il est allé jusqu'au bout», raconte Éric Patenaude.
En 1960, M. Patenaude décide d'investir dans la lignée des Holstein, une race bovine d'élevage de qualité supérieure.
Depuis, la ferme Gilettes a été décorée de nombreux prix pour la qualité et la productivité de ses bêtes.
Les Patenaude exploitent aujourd'hui à Embrun un troupeau de bêtes qui jouit d'une réputation qui dépasse largement les frontières du pays. La famille a d'ailleurs reçu des sympathies des quatre coins du globe.