Isabelle Quesnel et Melyssa Sabourin (à l'arrière), Jeanine Leduc et Joanne Marchand (à l'avant) invitent la population à venir les rencontrer.

Découvrir la garderie de St-Albert

Dès jeudi, les gens pourront jeter un premier coup d'oeil à la toute nouvelle garderie coopérative de St-Albert. L'organisme responsable du projet, le groupe communautaire de St-Albert, lance une invitation aux intéressés à venir visiter les installations et rencontrer les employés.
Les derniers coups de pinceau ont été donnés et l'inspection des nouveaux locaux aura lieu cette semaine, à la suite de quoi le ministère de l'Éducation pourra délivrer un permis d'exploitation.  
Les nouveaux services seront offerts dans l'édifice qui abritait jadis la caisse populaire de St-Albert. L'ouverture officielle doit avoir lieu le 1er août. Le service de garde sera offert 24 heures par jour, sept jours par semaine, une première pour la région de Prescott et Russell. Un tel service n'était offert qu'à Ottawa et Cornwall. 
« Maintenant, les parents auront l'opportunité de faire garder leurs enfants selon leurs demandes de travail sur les 365 jours de l'année », a fait valoir Andrée-Michèle Deslauriers, membre du conseil d'administration du groupe communautaire de St-Albert
La garderie créera une douzaine d'emplois. 
Déjà, une trentaine d'enfants sont inscrits. La garderie peut accueillir jusqu'à 59 enfants. Actuellement, sept employés, dont la directrice générale, Isabelle Cooney, s'affaire aux derniers préparatifs pour accueillir les jeunes clients. 
« Pour moi, c'est un rêve qui se réalise de pouvoir offrir des services 24-7 pour des parents qui sont régulièrement appelés à travailler le soir ou la nuit. Toute l'équipe a travaillé et continue de travailler fort pour réaliser ce projet », a souligné Isabelle Cooney. 
Le projet de garderie coopérative est en marche de plus de 18 mois. Il s'agit d'une solution développée par le Groupe communautaire de St-Albert pour contrer l'exode des jeunes enfants et éviter la fermeture de l'école élémentaire. 
En plus de l'édifice légué par la Caisse populaire, le projet a également pu s'appuyer sur une subvention de 50 000 $ de la municipalité de la Nation. À cela s'ajoute un montant de 30 000 $ des Comtés unis de Prescott et Russell ainsi qu'une somme de 20 000 $ offerte par la Fromagerie St-Albert.
Le  Groupe communautaire de St-Albert invite la communauté à s'impliquer en devenant membre de la nouvelle coopérative. L'organisme s'est fixé un objectif de 300 membres d'ici les deux prochaines années. 
Les soirées portes ouvertes auront lieu tous les jeudis, de 16 h à 19 h, et ce, jusqu'à la fin du mois d'août.