Six centres de garde sont désormais accessibles aux parents au front dans les Comtés unis de Prescott et Russell afin d’élargir le support à ces travailleurs pendant la pandémie de la COVID-19.
Six centres de garde sont désormais accessibles aux parents au front dans les Comtés unis de Prescott et Russell afin d’élargir le support à ces travailleurs pendant la pandémie de la COVID-19.

COVID-19: Six garderies disponibles pour les travailleurs de première ligne dans l’Est ontarien

Six centres de garde sont désormais accessibles aux parents au front dans les Comtés unis de Prescott et Russell afin d’élargir le support à ces travailleurs pendant la pandémie de la COVID-19.

Les CUPR avaient déjà annoncé à la fin du mois de mars que deux garderies seraient offertes en exclusivité au personnel de soins de santé et aux autres travailleurs de première ligne. 

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé le 29 avril dernier l’élargissement de la liste des travailleurs essentiels, justifiant ainsi l’ajout des centres de garde supplémentaires. Ces garderies sont d’ailleurs offertes gratuitement aux parents dont l’emploi est jugé essentiel pendant la pandémie, selon les directives de la Santé publique.

Les travailleurs considérés indispensables pouvant désormais se prévaloir de ces centres de garde sont le personnel des maisons de retraite, les employés des épiceries et des pharmacies, les travailleurs de chaîne d’approvisionnement alimentaire, en plus de certains employés fédéraux, comme des membres des Forces armées canadiennes. Ces travailleurs s’ajoutent bien évidemment aux travailleurs issus du milieu médical, aux premiers répondants et aux travailleurs essentiels qui y avaient déjà accès. 

Les six centres de garde sont situés un peu partout sur le territoire des CUPR afin de mieux desservir sa population: les quatre centres éducatifs Les petits trésors situés à Limoges, à Pleasant Corners, à Wendover et à Plantagenet, ainsi que la  garderie Bhakta Prahlab Montessori à Russel et la garderie municipale Ste-Trinité à Rockland. 

Les parents désirant y inscrire leurs enfants sont invités à communiquer directement avec les centres de garde.