Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

COVID-19: Plus d’une centaine de nouveaux cas dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a recensé 107 nouveaux cas de COVID-19 dans la région au cours du week-end et deux nouveaux décès.

Ces nouvelles infections portent à 3807 le nombre de cas rapportés dans la région depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas actifs a également augmenté de 71, portant le nombre de personnes activement porteuses de la COVID à 453 dans la région. «La plupart sont des cas issus des rassemblements familiaux de Pâques», a indiqué le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, en point de presse lundi. Les nouveaux variants du virus représentent maintenant 72% des cas dans l’Est ontarien. L’Ontario se trouve depuis jeudi dernier dans son troisième état d’urgence depuis le début de la pandémie, qui inclut également un ordre de rester à la maison panprovincial.

Par ailleurs, deux nouveaux décès ont été rapportés, portant le total à 88 victimes dans la région. Le BSEO enregistre également une légère baisse des hospitalisations, passant de 37 à 33, mais le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs demeure à sept patients.

Quatorze éclosions sont toujours actives sur le territoire, dont la plupart en milieu scolaire. Rappelons que le gouvernement de Doug Ford a annoncé lundi que les écoles demeureront fermées en province après le congé scolaire en raison de l’augmentation importante des cas de COVID-19 en Ontario. Aucune date de retour en classe n’a été annoncée pour l’instant. «Je suis d’accord avec cette fermeture», a indiqué le Dr Roumeliotis. «Je l’aurais même fait moi-même quand même.»

Il rappelle néanmoins que les écoles ne sont pas pour autant des lieux non sécuritaires. Il s’agit plutôt d’une conséquence directe de l’augmentation des cas communautaires qui pénètrent dans les écoles et y créent des éclosions. Ces éclosions créent des perturbations et dérangent les opérations des écoles, ajoute le médecin. Il indique qu’il est conscient que la fermeture des écoles affecte les enfants, mais que les milieux scolaires sont les derniers à fermer et les premiers à rouvrir.

Bilan de la vaccination

Jusqu’à présent, 33 712 doses ont été administrées dans l’Est ontarien depuis le début de la campagne de vaccination.

Le BSEO a indiqué avoir planifié huit cliniques de masse hebdomadaires jusqu’au début du mois de mai. Pas moins de 35 000 plages horaires ont été mises à disposition des personnes admissibles à se faire vacciner, et environ 30 000 de ces rendez-vous ont déjà trouvé preneur, ajoute le BSEO.

Trois pharmacies de la région peuvent officiellement administrer des doses du vaccin d’AstraZeneca aux personnes de 55 ans et plus. Elles sont situées à Hawkesbury, Embrun et Winchester. Selon le BSEO, trois autres pharmacies devraient prochainement s’ajouter à cette liste. Une sera située à Rockland et deux à Cornwall.

«On va en rajouter au fur et à mesure quand on aura un débit [de doses]. On n’a pas de dates officielles, mais ça s’en vient», a conclu le médecin.