«Nous sommes presque 100% assurés [de retourner en Orange]», a indiqué le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis.
«Nous sommes presque 100% assurés [de retourner en Orange]», a indiqué le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis.

COVID-19: l’Est ontarien passerait au «Orange» dès la semaine prochaine

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
L’augmentation de cas de la COVID-19 aurait finalement raison de la zone «Jaune» dans l’Est ontarien. Alors que la région semblait dans l’œil de la tempête, la hausse des derniers jours forcera possiblement la région à retourner en zone «Orange» dès la semaine prochaine, a annoncé mardi le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO).

Cette annonce a été faite à peine quelques jours après que le BSEO ait enregistré ce qu’il qualifiait de «hausse record» de cas vendredi, soit 43 cas en une seule journée.

«La majorité des cas viennent des contacts connus et des flambées. Mais nos chiffres sont toujours inquiétants, a précisé le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis. Nous sommes presque 100% assurés [de retourner en Orange].» Il a indiqué avoir discuté avec la Santé publique provinciale qui lui suggérait ce retour en zone plus restrictive. «J’étais d’accord», ajoute le médecin.

En effet, toutes les statistiques et les indicateurs de la région pointent vers la zone «Orange» depuis plusieurs jours. Le taux de positivité des tests de dépistage dans l‘Est ontarien se chiffre actuellement à 2,2%, soit près de 1% de plus que le taux nécessaire pour être considéré en zone «Orange». Même écho du côté du nombre de cas par 100 000 habitants. Sur le territoire du BSEO, le nombre de cas se chiffre à 25 cas par 100 000 habitants selon le dernier bilan, soit l’équivalent au nombre à atteindre pour changer de palier.

«Nous serons bien au-dessus du millier de cas bientôt», ajoute le médecin, qui précise que la zone «Orange» pourrait durer plusieurs semaines. Selon le BSEO, la Santé publique ontarienne prendra sa décision finale jeudi et l’annonce officielle devrait être faite vendredi. La zone «Orange» entrerait ainsi en vigueur dès lundi.

Rappelons que le changement en zone «Orange» ne forcera pas la fermeture de commerces, assure le BSEO. Cependant, les heures d’ouverture des restaurants seront plus restreintes, de même que le nombre de personnes admises à l’intérieur et pouvant s’asseoir à une même table. Le nombre de personnes pouvant fréquenter un centre de conditionnement physique au même moment sera aussi revu à la baisse, entre autres. Le Bureau ajoute cependant que cette nouvelle mesure n’affecte pas les restrictions déjà annoncées pour le temps des Fêtes.

Neuf nouvelles infections et un quinzième décès à la Résidence Prescott et Russell

Neuf nouveaux cas de coronavirus s’ajoutent au bilan régional mardi, portant le total à 987 dans la région depuis le début de la pandémie. De ces cas, 221 sont actuellement considérés comme actifs.

Au niveau des éclosions, la maison de soins St-Joseph’s Continuing Care Centre (QuinnHouse) ne rapporte pour l’instant qu’un seul cas positif parmi son personnel. Même écho du côté du manoir Royal Manor Rest Home, où tous les résultats dépistages effectués depuis qu’un travailleur a reçu un diagnostic positif se sont jusqu’à présent avérés négatifs. Au niveau du manoir Parisien, deux employés ont reçu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage, mais tous les autres résultats reçus ont été négatifs à l’heure actuelle.

À la Résidence Prescott et Russell, le dernier bilan fait écho de 109 résidents infectés au virus, mais dont 85 sont considérés comme résolus. Soixante-huit employés ont contracté la maladie depuis le début de l’éclosion, mais 67 en sont guéris. Malheureusement, un 15e décès lié à la COVID-19 est rapporté à l’établissement. Il ne s’agit pas d’une nouvelle victime, mais bien d’un décès déjà rapporté qui n’avait initialement pas été relié au virus.

Au chapitre des écoles, deux établissements demeurent en flambée, soit à l’École élémentaire catholique Saint-Isidore et à l’Institut islamique Al-Rashid, à Cornwall.