L’Est ontarien essuie une autre augmentation importante du nombre de cas en une seule journée mercredi, avec 40 nouvelles infections. Cette hausse fait grimper le bilan total depuis le début de la pandémie au-dessus du millier de cas, 1027 précisément.
L’Est ontarien essuie une autre augmentation importante du nombre de cas en une seule journée mercredi, avec 40 nouvelles infections. Cette hausse fait grimper le bilan total depuis le début de la pandémie au-dessus du millier de cas, 1027 précisément.

COVID-19: L’Est ontarien franchit le millier de cas

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
L’Est ontarien essuie une autre augmentation importante du nombre de cas en une seule journée mercredi, avec 40 nouvelles infections. Cette hausse fait grimper le bilan total depuis le début de la pandémie au-dessus du millier de cas, 1027 précisément.

Une seule guérison est également enregistrée en 24h, faisant par le fait même bondir le nombre de cas considérés comme actifs, qui se chiffre désormais à 260 cas.

C’est la ville de Cornwall qui enregistre une hausse jamais vue depuis le début de la crise sanitaire, soit 31 cas sur les 40 répertoriés. Au total, 96 cas sont actifs dans la municipalité. Les municipalités de Hawkesbury et de Russell suivent en deuxième et troisième position, mais avec un écart substantiel, soit 25 et 24 cas actifs respectivement.

Rappelons que ces hausses marquées au cours des derniers jours pourraient forcer la région à retourner en zone «Orange» dès la semaine prochaine. C’est ce qu’avait indiqué le BSEO en point de presse, mardi.

La Santé publique ontarienne devrait étudier le cas du territoire du BSEO jeudi, et l’annonce sera faite vendredi, si l’Est ontarien devait changer de palier. Les nouvelles restrictions entreraient en vigueur dès lundi minuit.

Au niveau des éclosions la région, toujours quatre résidences pour aînés ou maisons de soins de longue durée sont en flambée, soit la maison de soins St-Joseph’s Continuing Care Centre (QuinnHouse), le Royal Manor Rest Home, le manoir Parisien et la Résidence Prescott et Russell. Dans le cas des trois premières, qui se trouvent toutes à Cornwall, le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, avait indiqué en point de presse que la situation était stable dans ces établissements, mais que le Bureau était en attente des résultats. Il devrait être en mesure d’indiquer, lors d’une conférence plus tard cette semaine, comment ces éclosions ont évolué. À la Résidence Prescott-Russell, le dernier bilan officiel fait état de 109 résidents ayant contracté le virus, mais dont 85 sont considérés comme guéris. Soixante-huit employés ont contracté la maladie depuis le début de l’éclosion, mais 67 en sont guéris. Quinze résidents ont succombé au virus à l’établissement. Trente et une personnes ont perdu la vie à cause de la COVID-19 depuis le début de la pandémie dans l’Est ontarien.

En milieu scolaire, deux institutions demeurent touchées, soit à l’École élémentaire catholique Saint-Isidore et à l’Institut islamique Al-Rashid.

Huit personnes sont actuellement hospitalisées pour traiter des symptômes liés au coronavirus, mais personne ne se trouve aux soins intensifs.