Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Trente-deux personnes ont perdu la vie à cause de la COVID-19 dans l’Est ontarien depuis le début de la crise sanitaire.
Trente-deux personnes ont perdu la vie à cause de la COVID-19 dans l’Est ontarien depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19: l'Est ontarien enregistre 30 nouveaux cas

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) fait état de trente infections supplémentaires à la COVID-19 sur son territoire jeudi.

Cette augmentation fait grimper à 1057 le nombre de cas répertoriés dans l’Est ontarien depuis le début de la pandémie. De ces cas, 284 sont toujours actifs, alors que 741 personnes sont considérées comme guéries. 

Selon la dernière mise à jour du Bureau, la ville de Cornwall demeure la municipalité qui recense le plus de cas actifs. Cependant, un réajustement des données semble s’être orchestré, alors que les cas actifs sont passés de plus de 90 mercredi à 66 jeudi. À l’opposé, le nombre de cas actifs dans le canton de Glengarry Sud a effectué une hausse fulgurante de 46 cas actifs supplémentaires en 24h. Seules les municipalités de Dundas Sud et de Hawkesbury-Est ne répertorient actuellement aucun cas actif. 

Huit personnes demeurent hospitalisées, dont une aux soins intensifs. Trente-deux personnes ont perdu la vie à cause de la COVID-19 dans l’Est ontarien depuis le début de la crise sanitaire. 

Au niveau des éclosions, une nouvelle flambée est répertoriée à l’École élémentaire catholique La Source, à Moose Creek. Des éclosions sont également toujours répertoriées à l’école élémentaire catholique Saint-Isidore et à l’Institut islamique Al-Rashid, à Cornwall. 

Dans les milieux de soins, le dernier bilan officiel fait état de quatre résidences pour aînés ou maisons de soins de longue durée en flambée. Il s’agit de la maison de soins St-Joseph’s Continuing Care Centre (QuinnHouse), le Royal Manor Rest Home, le manoir Parisien et la Résidence Prescott et Russell. La situation est stable dans les trois premiers établissements, avait souligné le Dr Roumeliotis, lors d’un point de presse mardi. 

Pour ce qui est de la Résidence Prescott-Russell, le BSEO dénombrait cette semaine 109 résidents ayant contracté le virus, dont 85 cas considérés comme résolus. Au niveau des employés, 68 membres du personnel ont contracté la maladie, mais 67 en sont guéris. Quinze résidents ont succombé au virus dans l’établissement.