Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Au total, 4449 cas de COVID-19 ont été répertoriés dans l'Est ontarien depuis le début de la pandémie, dont 221 sont toujours actifs.
Au total, 4449 cas de COVID-19 ont été répertoriés dans l'Est ontarien depuis le début de la pandémie, dont 221 sont toujours actifs.

COVID-19: Les variants reculent dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le nombre de nouveaux variants de COVID-19 détectés parmi les nouvelles infections est en forte baisse dans l’Est ontarien, alors que la Santé publique a rapporté 55 nouveaux diagnostics du virus au cours du week-end.

Selon les dernières données publiées par le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), un peu plus de 35% de tous les nouveaux cas répertoriés dans la région sont des cas de variants de la maladie. À titre comparatif, le BSEO enregistrait un taux d’environ 79% de variants parmi les nouvelles infections il y a à peine quelques semaines. Pour sa part, la moyenne ontarienne se situe actuellement à 73,5% de variants. «C’est des bonnes nouvelles pour nous», a indiqué le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, en point de presse. «C’est encore là, mais c’est plus bas.»

Au total, 4449 cas de COVID-19 ont été répertoriés dans la région depuis le début de la pandémie, dont 221 sont toujours actifs. Il s’agit d’une baisse de 47 cas actifs depuis le dernier bilan.

La Santé publique recommande de prolonger le confinement

Devant l’amélioration de la situation épidémiologique régionale, et afin que la tendance à la baisse se maintienne, le Dr Roumeliotis a affirmé qu’il recommandait de prolonger la durée des mesures sanitaires d’urgence présentement en vigueur en Ontario au moins jusqu’à la fin de la longue fin de semaine du mois de mai qui se termine le 24 mai.


« À chaque fois qu’on a eu des longues fins de semaine, comme Pâques, on a vu les cas augmenter. Ça vaudrait la peine d’augmenter le confinement [d’une à deux semaines]. »
Le Dr Roumeliotis

Une baisse des hospitalisations est également enregistrée, alors que 22 personnes occupent toujours un lit en centre hospitalier pour traiter des symptômes de la COVID-19, dont six ont recours aux soins intensifs.

Deux éclosions se sont ajoutées au bilan des éclosions considérées comme résolues, alors que six flambées demeurent actives en centres de soins et en centres hospitaliers.

Bilan de la vaccination

Jusqu’à présent, 63 351 doses de vaccin ont été administrées dans l’Est ontarien depuis le début de la crise sanitaire.

Au moins huit autres cliniques de vaccination de masse sont prévues tout au long de la semaine, ce qui fera augmenter substantiellement le total de doses injectées dans la région, a ajouté la Santé publique.

Selon les livraisons de doses de vaccin prévues, le Dr Roumeliotis a indiqué anticiper que tous les adultes de 18 ans et plus de l’Est ontarien qui le désirent pourront obtenir leur première dose au début du mois de juin.