La maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet met les bouchées doubles pour se préparer à une deuxième vague de la COVID-19, alors que la pandémie a fauché la vie de onze résidents de l’établissement.
La maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet met les bouchées doubles pour se préparer à une deuxième vague de la COVID-19, alors que la pandémie a fauché la vie de onze résidents de l’établissement.

COVID-19: La maison de soins Pinecrest prête à faire face à une deuxième vague

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
La maison de soins de longue durée Pinecrest de Plantagenet met les bouchées doubles pour se préparer à une deuxième vague de la COVID-19, alors que la pandémie a fauché la vie de onze résidents de l’établissement.

«Nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher ce virus de pénétrer à nouveau dans notre foyer», a insisté la directrice générale de l’institution, Diane Pelletier. «Et avec le soutien et la participation de tous nos partenaires, nous sommes convaincus d’être en position de force pour fournir les meilleurs soins possible à nos résidents.»

Lors de la première éclosion dans la maison de soins, déclarée à la fin du mois d’avril, la COVID-19 a coûté la vie à onze résidents, soit l’entièreté des décès liés au virus répertoriés sur le territoire du BSEO. La maladie avait également infecté plusieurs autres patients et membres du personnel, puis sévit une deuxième fois lors d’une seconde flambée, début juin.

«Au cours des derniers mois, notre personnel a fait preuve d’une incroyable force dans la lutte contre ce terrible virus, et du fond du cœur, je tiens à lui dire : merci. Leur passion et leur persévérance m’inspirent chaque jour et nous élèvent tous. Aux familles qui ont perdu des êtres chers à cause de ce terrible virus, nous adressons nos plus sincères condoléances pour la douleur et la perte que vous vivez».

Mme Pelletier explique qu’en plus de suivre les conseils des autorités gouvernementales et de Santé publique, la maison de soins Pinecrest a également mis en place ses propres préparatifs. Elle affirme entre autres que le personnel exécute actuellement des exercices programmés afin de tester les délais de réaction en cas de cas positif déclaré. Des tests de dépistages hebdomadaires sont effectués sur l’ensemble du personnel et des tests immédiats sont effectués sur les résidents qui présentent «ne serait-ce qu’un seul symptôme», indique la directrice. Elle affirme assurer un approvisionnement adéquat en équipement de protection personnel et en fournitures d’entretien ménager, en plus d’établir «un arbre de contact proactif», afin d’aviser rapidement les proches et le personnel en cas de diagnostic positif.

«Tout au long de cette période, nous avons eu la chance d’avoir une communauté bienveillante et solidaire», ajoute-t-elle. «Les familles et les entreprises ont fait don de repas, de masques et de café à notre personnel. Nous tenons également à remercier tout particulièrement la Dre Suzanne Fillion, qui a apporté son soutien à notre personnel, et l’hôpital général de Hawkesbury, qui nous a fourni des soins infirmiers supplémentaires et un soutien en matière de personnel soignant. Nous aimerions également partager notre appréciation avec les services sociaux de Prescott Russell et le RiverRock Inn pour avoir fourni au personnel un endroit gratuit où rester pendant qu’il était isolé de sa famille.»