Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jusqu’à présent, 30 822 doses de vaccin ont été administrées par le BSEO et ses partenaires depuis le début de la campagne de vaccination.
Jusqu’à présent, 30 822 doses de vaccin ont été administrées par le BSEO et ses partenaires depuis le début de la campagne de vaccination.

COVID-19: importante baisse des cas actifs et trois décès dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a rapporté 23 nouvelles infections à la COVID-19 et a ajouté trois nouveaux décès à son bilan vendredi. 

Au total, 3700 personnes ont été infectées par la COVID-19 dans l’Est ontarien depuis le début de la pandémie. Parmi elles, 87 ont perdu la vie. 

Cependant, puisque cette nouvelle hausse de cas vendredi est relativement moins élevée comparativement à l’argumentation des nouveaux cas des derniers jours, le nombre de cas actifs a fait une chute vertigineuse de 88 cas, passant sous la barre des 400 infections actives. Ce sont maintenant 382 personnes qui portent toujours activement le virus dans la région. 

En point de presse jeudi, le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a indiqué craindre le retour de la semaine de relâche scolaire, qui débute lundi, et la hausse de cas qui pourrait s’en suivre. Rappelons que l’Ontario est présentement en confinement pan provincial pour quatre semaines, incluant un troisième état d’urgence et un ordre de rester à la maison, mais que les données épidémiologiques de l’Est ontarien placent quand même la région en zone grise. 

Le médecin hygiéniste au BSEO, Dr Paul Roumeliotis

Trente-six personnes sont actuellement hospitalisées pour traiter des symptômes de la maladie, dont sept se trouvent aux soins intensifs. 

Dans une note de service adressée aux PDG d’hôpitaux et aux fournisseurs de soins primaires, le président et chef de la direction de Santé Ontario Matthew Anderson a indiqué que le nombre de chirurgies électives et les activités non urgentes de la plupart des hôpitaux en province devront être réduites dès lundi, en raison du nombre record de patients atteints de la COVID aux soins intensifs. 

Jeudi, le Dr Roumeliotis a affirmé que la capacité de l’unité COVID-19 de l’Hôpital communautaire de Cornwall, l’hôpital désigné dans la région pour recevoir les patients atteints, était presque saturée. Au moment d’écrire ces lignes, l’établissement n’avait cependant pas confirmé si un délestage de certaines chirurgies était bel et bien planifié au cours de la semaine prochaine. 

Par ailleurs, 15 éclosions sont toujours actives dans la région, dans des maisons de soins de longue durée, dans des maisons de retraite ou en milieu scolaire. 

30 000 doses administrées 

Jusqu’à présent, 30 822 doses de vaccin ont été administrées par le BSEO et ses partenaires depuis le début de la campagne de vaccination. D’ici quatre semaines, la Santé publique prévoit avoir atteint près de 70 000 doses administrées. Rappelons que les personnes de 60 ans et plus sont actuellement admissibles et peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner. 

En plus des médecins de famille, trois pharmacies devraient prochainement pouvoir offrir le vaccin d’AstraZeneca aux personnes de 55 ans et plus dès la semaine prochaine, espère le BSEO. Ces pharmacies sont situées à Hawkesbury, Embrun et Winchester, mais le Bureau a fait la demande à la province pour que des pharmacies supplémentaires ailleurs  sur le territoire puissent également vacciner leur clientèle.

***

À LIRE AUSSI: L'Ontario doit annuler des chirurgies, mais se «porte bien»

> COVID-19: l’Ontario enregistre son pire bilan quotidien