Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La COVID-19 a fait 42 victimes dans l’Est ontarien depuis le début de la pandémie.
La COVID-19 a fait 42 victimes dans l’Est ontarien depuis le début de la pandémie.

COVID-19: 57 nouveaux cas dans l’Est ontarien

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) recense 57 nouveaux cas de COVID-19 dans l’Est ontarien vendredi. 

Ce sont 2103 personnes au total qui ont contracté la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire. De ce nombre, 1461 personnes en sont guéries, alors que 599 cas demeurent actifs. Il s’agit d’une diminution de cas actifs de 24 cas par rapport au bilan de jeudi. 

Cornwall demeure la municipalité où est répertorié le plus grand nombre de cas actifs, soit 246. Dans les Comtés unis de Prescott et Russell et dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, on recense 195 et 133 personnes qui portent activement le virus, respectivement. 

Une personne supplémentaire s’ajoute au nombre de patients devant être hospitalisés pour traiter des symptômes de la maladie. Au total 26 individus se trouvent à l’hôpital et cinq d’entre eux sont aux soins intensifs. 

La COVID-19 a fait 42 victimes dans l’Est ontarien depuis le début de la pandémie, la majorité aux résidences de soins de longue durée Pinecrest, à Plantagenet, et à la Résidence Prescott et Russell, à Hawkesbury. 

Au niveau des éclosions, le BSEO rapporte une éclosion de moins dans des établissements de soins de santé que la veille, soit douze. La flambée à la maison de soins de longue durée et résidence pour aînés Sandfield Place, à Cornwall, a été déclarée comme résolue jeudi. 

Par ailleurs, le BSEO a officiellement entamé sa campagne de vaccination régionale mercredi. Selon le dernier bilan officiel, près de 500 vaccins avaient été administrés. Pour respecter le plan d’action de vaccination du gouvernement de Doug Ford, les différents bureaux de santé en province doivent avoir terminé de vacciner tous les résidents, membres du personnel et travailleurs essentiels des maisons de soins de longue durée avant la mi-février. Selon le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, l’Est ontarien serait en excellente posture pour atteindre cet objectif. Le médecin a d’ailleurs souligné en point de presse jeudi qu’il prévoyait avoir terminé de vacciner ce public cible d’ici environ deux semaines.