Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

COVID-19: 35 nouveaux cas dans l’Est ontarien au cours du week-end

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’Est ontarien a ajouté 35 cas de COVID-19 à son bilan cumulatif au cours du week-end, a annoncé lundi le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO).

Ce nombre a fait grimper à 2988 cas cumulatifs du virus dans la région depuis le début de la crise sanitaire. De ces nouveaux cas, 21 sont dénombrés à Cornwall, six dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, six dans les Comtés unis de Prescott et Russell et deux dans la partie nord d’Akwesasne. 

Le nombre de cas actifs a également enregistré une importante augmentation de 19 cas, alors que maintenant 167 personnes portent activement le virus dans la région. 

Les hospitalisations sont également à la hausse, alors qu’on dénombre dans le dernier bilan quinze personnes hospitalisées, dont trois aux soins intensifs. 

Néanmoins, le BSEO ne rapporte aucun décès supplémentaire sur son territoire. Le bilan des victimes demeure à 69 décès. 

La Santé publique rapporte huit éclosions actives en centres de soins de santé, tandis que 24 cas sont répertoriés dans 21 écoles de la région. 

Selon les données épidémiologiques du BSEO, la région se trouve tout près de la zone rouge, selon le Cadre d’intervention pour la COVID-19 du gouvernement de l'Ontario. 

Quarante variants dans l’Est ontarien

Selon la dernière mise à jour du BSEO, 40 variants de la COVID sont recensés dans l’Est ontarien. Trente-neuf d’entre eux sont des variants de la souche britannique du virus. En date du 26 février dernier, 13,6% de tous les nouveaux cas rapportés étaient des cas de variants. Désormais, 28,4% des cas rapportés sont des cas de variants. «On voit vraiment que si on ne contrôle pas ces variants, ça peut augmenter de façon très importante», a souligné le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste au BSEO. 

D'ailleurs, l’éclosion qui sévit actuellement à la résidence pour aînés Chartwell McConnell, à Cornwall, fait état de neuf cas de variants parmi les 11 résidents ayant contracté le virus, ainsi que 6 cas de variants parmi les huit employés infectés. «On continue à prendre des précautions un peu plus fortes parce qu’on a la présence de variants», a ajouté le Dr Roumeliotis. 

Bilan de la vaccination

À l’heure actuelle, 15 324 doses de vaccin ont été administrées dans l’Est ontarien depuis le début de la campagne de vaccination. 

Le Dr Roumeliotis a confirmé que tous les résidents des maisons de soins de longue durée et des maisons de retraite auront reçu leurs deux doses de vaccin mercredi. «On va ensuite se concentrer sur les [cliniques] fixes», a indiqué le médecin, précisant que les cliniques mobiles seront toujours disponibles au besoin.  

Plus tôt lundi, le BSEO avait indiqué avoir certains problèmes avec le système en ligne de prise de rendez-vous de la province, alors que certaines cliniques de vaccination de la région n’apparaissaient pas dans le système. «On travaille de façon étroite avec le ministère et ils sont en train de régler tous les problèmes techniques», a précisé le Dr Roumeliotis. 

Il prévoit par ailleurs que la deuxième phase de la vaccination devrait s’enclencher vers la fin mars ou le début avril.